Google YouTube Gmail Drive »
 
" J'allais prier Baal de veiller sur ma vie, Et chercher du repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse , Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des... "
Letters of the Marquise Du Deffand to the Hon. Horace Walpole: afterwards ... - 425
marquise Marie de Vichy Chamrond Du Deffand - 1810
-

Athalie: tragdie

Jean Racine - 1884 - : 94
...repos au pied de ses autels. 52.'> Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels? Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense : J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Mthode Berlitz: Troisime livre, 3

Paul Rogez - 1889 - : 83
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Textes classiques de la littrature franaise: extraits des grands ..., 1

Jacques Demogeot - 1889 - : 559
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux,...
-

Littrature franaise: avec extraits et exercices

Paul Rogez - 1890 - : 248
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels 1 Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

La France littraire: morceaux choisis de littrature franaise : prosateurs ...

Ludwig Herrig - 1891 - : 696
...repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Manuel de littrature franaise: comprenant: 10 des notices biographiques et ...

Amd Rougemont - 1893 - : 403
...repos au pied de ses autels. 25 Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus 30...
-

Racine's Athalie, Ed. with an Introduction, Containing a Treatise on ...

Jean Racine - 1897 - : 130
...repos au pied de ses autels : 525 Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus 530...
-

A Primer of French Verse for Upper Forms

Frederic Spencer - 1899 - : 260
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense; 70 J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait...
-

Racine: un volume orn de deux portraits et de plusieurs reproductions d ...

Paul Monceaux - 1902 - : 234
...repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels 1 Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Andromaque, Britannicus and Athalie

Jean Racine - 1903 - : 350
...repos au pied de ses autels. 525 Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ? Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense : J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-




  1. PDF