Google YouTube Gmail Drive »
 
" J'allais prier Baal de veiller sur ma vie, Et chercher du repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse , Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des... "
Letters of the Marquise Du Deffand to the Hon. Horace Walpole: afterwards ... - 425
marquise Marie de Vichy Chamrond Du Deffand - 1810
-

Athalie et Esther de Racine: avec un commentaire biblique

Jean Racine - 1863 - : 388
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels? Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense; 155 J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait...
-

Lettres de la marquise du Deffand Horace Walpole: crites dans ..., 2

marquise Marie de Vichy Chamrond Du Deffand - 1864
...souvenez-vous du songe d'Athalie, relisez-le si vous l'avez oubli, vous y trouverez ceci : Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur...inspiration ou cette fantaisie , j'ai voulu voir, j'ai vu un ex-jsuite , bon prdicateur; je lui ai trouv beaucoup d'esprit, de raison et de douceur,...
-

Lettres de la marquise du Deffand Horace Walpole: crites dans ..., 2

marquise Marie de Vichy Chamrond Du Deffand - 1864
...du songe d'Atlialie, relisez-le si vous l'avez oubli, vous y trouverez ceci : Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur...cherch satisfaire cette inspiration ou cette fauta isie , j'ai voulu voir, j'ai vu un ex-jsuite , bon prdicateur; je lui ai trouv beaucoup...
-

Les vrais ornements de la mmoire ou Choix de morceaux de posie et de prose

Vrais Ornements - 1864
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels 1 Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Curso de versiones francesas graduadas: ó recopilación selecta de cuentos ...

García de Modino y Camarero Jos - 1864 - : 208
...repos aux pieds de ses autels: Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense, J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu que] qu'il soit en deviendrait plus doux....
-

Chefs-d'oeuvre dramatiques de la langue franca̧ise, mis en ordre progressif

Alexander G. Collot - 1864 - : 521
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Prosateurs et potes franc̜ais; or, Selections from the best French authors ...

Lon Contanseau - 1865 - : 544
...repos au pied de ses autels : Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

uvres de J. Racine: Mithridate. Iphignie. Phdre. Esther. Athalie. 1929

Jean Racine - 1865
...repos au pied de ses autels. 5 a 5 Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels? Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse , Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense : I . II faut tel au singulier, ou dire : Tels on voit des. ... (Sentiments de V Acadmie!) ...
-

Chefs-d'oeuvre drammatiques de la langue franaise: mis en ordre progressif ...

Alexander G. Collot - 1866 - : 521
...du repos au pied de ses autels. Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux....
-

Album potique de la jeunesse, d. par A. Mandrou

Album - 1866
...du repos au pied de ses autels: Que ne peut la frayeur sur l'esprit des mortels ! Dans le temple des Juifs un instinct m'a pousse, Et d'apaiser leur Dieu j'ai conu la pense ; J'ai cru que des prsents calmeraient son courroux, Que ce Dieu, quel qu'il soit, en deviendrait plus doux.......
-




  1. PDF