Google YouTube Gmail Drive »
 
" On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777, la reine , tant seule dans ses cabinets, nous fit appeler, mon beau-pre et moi, et, nous prsentant sa main baiser, nous dit que,... "
Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette, reine de France et de ... - 186
Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1826
-

Episodes et curiosits rvolutionnaires

Louis Combes - 1877 - : 318
...s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin vers les derniers mais de 1777, la reine tant seule dans ses cabinets,...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France, et qu'elle esp" rait bientt avoir des enfants...
-

Le cabinet secret de l'histoire

Augustin Cabans - 1905
...appuyant notamment sur ce passage des Mmoires de M me Campan : ... Vers les derniers mois de i777, la reine, tant seule dans ses cabinets, nous fit...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfm elle tall reine de France et quelle esprait bientt avoir des enfants ;...
-

Le cabinet secret de l'histoire, 2

Augustin Cabans - 1908
...cabinets, nous Ht appeler, mon beau-pire cl moi, et, nous prsentant sa main liaisor, nous dit qvic nous regardant l'un et l'autre comme des gens bien...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France et qu'elle esprait bicnlit avoir tlct rnfanl$...
-

Journal des maladies cutanes et syphilitiques, 5

Henri Fournier - 1893
...commentaires : ... Vers les derniers mois de 1177, la reine tant seule dans ses cabinets, nous ft appeler, mon beaupre et moi, et nous prsentant...bien occups de son bonheur, elle voulait recevoir mes compliments ; qu'enfin elle tait reine de France, et qu'elle esprait bientt avoir des enfants...
-

Journal des maladies cutanes et syphilitiques, 5

Henri Fournier - 1893
...derniers mois de 1177, la reine tant seule dans ses cabinets, nous ft appeler, mon beaupre el moi, et nous prsentant sa main baiser, nous dit...bien occups de son bonheur, elle voulait recevoir mes compliments; qu'enfin elle tait reine de France, et qu'elle espiait bientt avoir des enfants...
-




  1. PDF