Google YouTube Gmail Drive »
 
" Ce livre est toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans presque y songer. Il y parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass pourquoi rien changer ? Va-t'en, pauvre oiseau passager ; Que Dieu te mne... "
Revue des races latines, Franaise, algrienne - 530
1857
-

Premires posies: 1829-1835

Alfred de Musset - 1896 - : 392
...GRENELLE, tt 1896 415%, HARVARD UNIVERSITY LIBRARY AU LECTEUR DES DBCX VOLUMES DE VEBS DE L'AUTEUR Ce livre est toute ma jeunesse; Je l'ai fait sans presque y songer. H y parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass...
-

La question homrique: Varits littraires: Un rcent voyage en Grce ...

Georges Bertrin - 1897 - : 334
...en dpit de l'auteur. Il est devenu presque un petit livre, en se dissimulant et la drobe. Je l'ai fait sans presque y songer... Il y parat, je le confesse. Heureux encore s'il n'est pas rest trop en de du but; s'il a montr, comme c'tait possible,...
-

French lyrics, selected and edited with an introduction and notes

Arthur Graves Canfield - 1899 - : 382
...cimetire Longtemps, longtemps, se taise pour La ferme et la fermire! ALFRED DE MUSSET AU LECTEUR pE livre est toute ma jeunesse ; ^ Je l'ai fait sans...parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass pourquoi rien changer ? Va-t'en, pauvre oiseau passager...
-

Manuel de littrature franaise

Carl Ploetz - 1903 - : 810
...ont aussi leur poussire; Sur leurs restes sacrs ne portons pas les mains. 2. AU LECTEUR. (1840.) Ce livre est toute ma jeunesse; Je l'ai fait sans...parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass pourquoi rien changer? Va-t'en, pauvre oiseau passager;...
-

Chrestomathie der französischen literatur des 19. jahrhunderts (mit ...

Friedrich Klincksieck - 1905 - : 404
...d'avoir quelquefois pleur. (Posies nouvelles.) Au lecteur des deux volumes de vers de l'auteur. Ce livre est toute ma jeunesse; Je l'ai fait sans...parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass pourquoi rien changer? Va-t'en, pauvre oiseau passager;...
-

Mmoires

Socit historique et scientifique des Deux-Svres - 1906
...sans intcrt de rapprocher les vers de Musset placs en tcte de ses premires uvres potiques : Ce livre est toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans...parat, je le confesse Et j'aurais pu le corriger... et les vers suivants d'Aubign, que je cueille dans le Printemps (uvres, III, 205) : Lecteur, pour...
-

Les chefs-d'oeuvre lyriques de Alfred de Musset

Alfred de Musset, Auguste Dorchain - 1907 - : 127
...Sonnet au Lecteur - - - - - - -120 ALFRED DE MUSSET PREMIÈRES POÉSIES Au Lecteur des Vert de F Auteur CE livre est toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans presque y songer. Il y parait, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass...
-

Lettres de Georges Bizet: impressions de Rome (1857-1860) : la commune (1871)

Georges Bizet - 1908 - : 325
...public, on pourrait donner pour pigraphe au recueil le sonnet fameux de Musset : Ce livre est^toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans presque y songer. Il y parat, je le confesse, Et j'aurais d le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au pass pourquoi rien changer ? Va-t'en, pauvre...
-

Representative French lyrics of the nineteenth century

George Neely Henning - 1913 - : 406
...he is generally recognized as one of the great poets of the century. PREMIÈRES POÉSIES AU LECTEUR Ce livre est toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans...parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au puss pourquoi rien changer ? Va-t'en, pauvre oiseau passager,...
-

Representative French Lyrics of the Nineteenth Century

George Neely Henning (ed) - 1913 - : 406
...is generally recognized as one of the great poets of the century.-^' PREMIÈRES POÉSIES AU LECTEUR Ce livre est toute ma jeunesse ; Je l'ai fait sans presque y songer. II y parat, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au...
-




  1. PDF