Google YouTube Gmail Drive »
 
" Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin, Est toujours, quoi qu'il fasse, un mchant crivain. "
uvres compltes - 52
Franois Marie Arouet de Voltaire - 1880
-

Les quatre Potiques: d'Aristote, d'Horace, de Vida, de Despraux, 2

Charles Batteux - 1771 - : 372
...esprit n'admet point un pompeux barbarisme , 1 6 o Ni d'un vers empoul l'orgueilleux solcisme. ' Sans la langue , en un mot , l'Auteur le plus divin...toujours , quoi qu'il fasse , un mchant crivain. TRAVAILLEZ loisir, quelque ordre qui vous presse, Et ne vous piquez point d'une folle vitesse. 1...
-

Les quatre potiques: d'Aristote, d'Horace, de Vida, de Despraux, 2

Charles Batteux - 1771
...Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme, lo Ni d'un vers empoul l'orgueilleux solecisme. Sans la langue , en un mot, l'Auteur le plus divin Est toujours , quoi qu'il fasse , un mchant ecrivain. TRAVAILLEZ loisir, quelque ordre qui vous presse. Et ne vous piquez point d'une folle...
-

Les quatres potiques: d'Aristote, d'Horace, de Vida, de Despraux ..., 2

Aristoteles - 1771
...Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme," 160 Ni d'un vers empoul l'orgueilleux solecisme. Sans la langue , en un mot , l'Auteur le plus divin Est toujours , quoi qu'il fasse , un mchant ecrivain. TRAVAILLEZ loisir, quelque ordre qui vous presse. Et ne vous piquez point d'une folle...
-

Oeuvres compltes de Voltaire, 51

Voltaire - 1784
...Avertiflbns toujours que ces fautes contre la langue font pardonnables Corneille. Boileau a dit , et rptons encore aprs lui : Sans la langue , en un mot, l'auteur le plus dlvin^ ^ Eft toujours, quoi qu'il fane, un mchant crivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu...
-

uvres completes de Voltaire, 66

Voltaire - 1785
...Avertiflbns toujours que ces fautes contre la langue font pardonnables Corneille. Boileau a dit, et rptons encore aprs lui : Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus divin , Eft toujours, quoi qu'il fafle, un mchant crivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu aprs...
-

Oeuvres compltes de Voltaire. Tome premiere. [-, 1; 51

Voltaire - 1785
...Avertillbns toujours que ces fautes contre la langue font pardonnables Corneille. Boileau a dit , et rptons encore aprs lui : Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus divin , Eft toujours, quoi qu'il faffe, un mchant crivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu aprs...
-

uvres compltes de Voltaire, 68

Voltaire - 1785
...Avertiffons toujours que ces fautes contre la langue font pardonnables Corneille. Boileau a dit , et rptons encore aprs lui : Sans la langue , en un mot, l'auteur le plus divin, EU toujours, quoi qu'il rafle, un mchant crivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu aprs...
-

Minerva: ein Journal historischen und politischen Inhalts, 68

1808
...btutfunOtn cu. 3Ran {ana ее Den fallen (Sent í?í>,v titrn nid)t oft genug jurufen : Sane la langue en un mot, l'auteur le plus divin, Est toujours, quoi qu'il fasse, un mchant crivain. 3<$ beranftaite bon Det ertá$nfen @d)rifí If г 6 ein' ОемГфе Ueberfeung, uno í)abe uieftns...
-

Thatre de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, 6

Pierre Corneille - 1797
... un grand homme qui avait ouvert la carire ; et c'est prsent sur-tout qu'on peut dire : Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse , un mauvais crivain. Ainsi notre amiti , triomphante son tour, Vaincra la jalousie en cdant ...
-

Thtre de P. Corneille, avec les commentaires de Voltaire, 7

Corneille - 1797
...Avertissons toujours que ces fautes contre la langue sont pardonnables Corneille. Boileau a dit , et rptons encore aprs lui , Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus dirin Est toujours, quoi qu'il fasse , un mchant ecrivain. Cela est vrai pour quiconque est venu...
-




  1. PDF