Google YouTube Gmail Drive »
 
" ... qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une bonne table, soutiennent qu'il n'est pas vrai que le... "
J.J. Rousseau citoyen de Genve, a Mr. d'Alembert ...: sur son article ... - 58
Jean-Jacques Rousseau - 1758 - : 264
-

La comdie en France au XIXe sicle

Charles Lenient - 1888
...ressemblent beaucoup celles des fripons ; de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, ^ ! parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui autour d'une...
-

La comdie en France au XVIIIe sicle, 2

Charles Lenient - 1888
...ressemblent beaucoup celles des fripons; de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui autour d'une...
-

Lettre d'Alembert sur les spectacles

Jean-Jacques Rousseau - 1889 - : 333
...ressemblent beaucoup celles des fripons (77), de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une...
-

Le socialisme au XVIIIe sicle: tude sur les ides socialistes dans les ...

Andr Lichtenberger - 1895 - : 471
...ressemblent beaucoup celles des fripons : de ces gens si doux, si modrs qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une...
-

Lettre M. [Jean Le Rond] d'Alembert sur les spectacles: Publ. avec une ...

Jean-Jacques Rousseau - 1896 - : 230
...scnes o Alceste donne cours . son amour jaloux. si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contens de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui, autour d'une...
-

Etudes franciscaines, 4

1900
...ressemblent beaucoup celles des fripons ; de ces gens si doux, si modrs qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux ; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne' se soucient de personne ; qui, autour d'une...
-

Pages choisies des grands crivains: J.-J. Rousseau

Jean-Jacques Rousseau - 1905 - : 396
...ressemblent beaucoup celles des friponsr'; de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une...
-

Jean-Jacques Rousseau : textes choisis et comments, 1

Jean-Jacques Rousseau - 1913
...ressemblent beaucoup celles des fripons ; de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui, autour d'une...
-

Vie et uvres de J.J. Rousseau

Jean-Jacques Rousseau - 1921 - : 382
...ressemblent beaucoup celles des fripons; de ces gens si doux, si modrs, qui 15 trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne; qui, autour d'une...
-

Les luttes de Moliere: Le mariage forc--La princesse d'Elide--Tartuffe--Dom ...

Gustave Michaut - 1925 - : 247
...ressemblent beaucoup celles des fripons ; de ces gens si doux, si modrs, qui trouvent toujours que tout va bien parce qu'ils ont intrt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui, autour d'une...
-




  1. PDF