Google Play YouTube Gmail Drive »
 
" Tout le monde connat cette longue leve * qui borne et qui resserre le lit de la Seine , du ct o elle entre Paris avec la -Marne qu'elle vient de recevoir : les hommes s'y baignent au pied pendant les chaleurs de la canicule, on les voit de... "
Nouveaux lundis - 110
Charles Augustin Sainte-Beuve - 1869
-

Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie dans la seconde moiti ..., 1

Maxime Du Camp - 1875 - : 516
...Marne qu'elle vient de recevoir; les hommes s'y baignent au pied pendant les chaleurs de la aniculc; on les voit de fort prs se jeter dans l'eau, on...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'j promnent pas encore, et quand elle est passe elles n'y viennent plus. Des ordonnances...
-

Paris : ses organes, ses fonctions et sa vie dans la seconde ..., 1

Maxime Du Camp - 1879 - : 802
...tout simplement la riviiv et s'y baignait sa fantaisie : Tout le monde, dit La Bruyre, connat cette longue leve qui borne et qui resserre...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pns encore, et quand elle est passe, elles n'y viennent plus. > lk>s...
-

Épicuriens et lettrs, XVIIe et XVIIIe sicle

Gustave Le Brisoys Desnoiresterres - 1879 - : 484
...50. Boulduc, comme on le voit, habitait cette rue, ds 1692. inimitable : Tout le monde connot cette longue leve qui borne et qui resserre le lit...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore; et quand elle est passe, elles ne s'y promnent plus1. ...
-

Épicuriens et lettrs: XVIIe et XVIIIe sicles

Gustave Desnoiresterres - 1879 - : 478
...connot cette longue leve qui borne et qui resserre le lit de la Seine, du ct o elle entre a Paris avec la Marne, qu'elle vient de recevoir : les...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore; et quand elle est passe, elles ne s'y promnent plus'. ...
-

Épicuriens et lettrs: XVIIe et XVIIIe sicle

Gustave Desnoiresterres - 1879 - : 480
...mire Taris avec la Marne, qu'elle vient de recevoir : les hommes s'y baignent au pied pendant 1es chaleurs de la canicule; on les voit de fort prs se jeter dans l'eau; on les eu voil sortir : c'est un amusement. Quand cetle saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne...
-

...Les caractres: ou, Les moeurs de ce sicle. Suivis de Catactres de ...

Jean de La Bruyre - 1881 - : 552
...selon le plus ou le moins de l'quipage s, ou l'on respecte les personnes, ou on les ddaigne. * Tout le monde connat cette longue leve qui borne...Quand cette saison n'est pas venue , les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore ; et quand elle est passe , elles ne s'y promnent plus*....
-

Portraits contemporains, 3

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1882 - : 506
...entre Paris avec la Marne qu'elle vient a de recevoir : les hommes s'y baignent au pied pen dant les chaleurs de la canicule; on les voit de fort ...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas ente core, et, quand elle est passe, elles ne s'y pro mnent plus....
-

La Bruyre dans la maison de Cond: Études biographiques et ..., 2

Etienne Allaire - 1886 - : 660
...du ct o elle entre Paris avec la Manie qu'elle vient de recevoir (le quai Saint-Bernard) : les hommes s'y baignent au pied pendant les chaleurs...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore; et quand elle est passe, elles ne s'y promnent plus. ...
-

La Bruyre dans la maison de Cond: Études biographiques et ..., 2

Etienne Allaire - 1886 - : 660
...(le quai Saint- Bernard) : les hommes s'y baignent an pied pendant les chaleurs de la canicule ; 0n les voit de fort prs se jeter dans l'eau ; on les...Quand cette saison n'est pas venue, les femmes de la ville ne s'y promnent pas encore ; et quand elle est passe, elles ne s'y promnent plus. ...
-

Les caractres: ou, Les moeurs de ce sicle, suivis des Caractres de ...

Jean de La Bruyre - 1890 - : 546
...selon le plus ou le moins de l'quipage s, ou l'on respecte les personnes, ou on les ddaigne. * Tout le monde connat cette longue leve qui borne...on les voit de fort prs se jeter dans l'eau, on lesen voit sortir : c'est un amusement. Quand cette saison n'est pas venue , les femmes de la ville...
-




  1. EPUB
  2. PDF