Mmoires secrets de Bachaumont

Garnier, 1883 - 487
 

 - 

.

-

247 - Économistes ; ce sont des philosophes politiques , qui ont crit sur les matires agraires ou d'administration intrieure, qui se sont runis et prtendent faire un corps de systme qui doit renverser tous les principes reus en fait de gouvernement et lever un nouvel ordre de choses. Ces messieurs avaient d'abord voulu entrer en rivalit contre les Encyclopdistes et former autel contre autel; ils se sont rapprochs insensiblement : plusieurs de leurs adversaires se sont runis ...
200 - Caillaud, camarade de Clairval. Ce dernier, assez inquiet de sa position, consultait l'autre sur ce qu'il devait faire. M. de Stainville , lui disait-il , me menace de cent coups de bton , si je vais chez sa femme; madame m'en offre deux cents, si je ne me rends pas ses ordres : que faire? Obir la femme, rpond Caillaud : il ya cent pour cent gagner. FÉVBIEB. 2. Couplets attribus M. le duc d'Ayen , dont un du roi. ce qu'on prtend : Que l'on gote ici
168 - Dmontrez vos ennemis que vous pouvez avoir quelquefois le sens commun : cela les fchera, sans vous faire tort. Mes États vous offrent une retraite paisible ; je vous veux du bien, et je vous en ferai, si vous le trouvez bon. Mais si vous vous obstinez rejeter mon secours, attendez-vous que je ne le dirai personne.
168 - Vous avez renonc Genve votre patrie ; vous vous tes fait chasser de la Suisse, pays tant vant dans vos crits ; la France vous a dcrt.
59 - Je suis trs-sensible, messieurs , l'honneur que vous me faites de venir ici ; mais je ne crois pas que vous vous y amusiez beaucoup. Je suis toute la journe avec madame Pater , et la nuit je couche avec elle.
11 - Ses dfenseurs prtendent que son peu d'opulence " la met dans le cas de sacrifier sa gloire son bien-tre. Il faut qu'elle soit bien mal l'aise, ou qu'elle se soucie bien peu de sa rputation. Il n'ya que vous qui ne vieillissez point, inimitable Dangeville! Toujours frache, toujours nouvelle, chaque fois on croit vous voir pour la premire. La nature s'est plu vous prodiguer ses dons, comme si l'art et d tout vous refuser; et l'art s'est efforc de vous enrichir de ses perfections,...
408 - II est l'appui d'Agamemnon. Sa politique active et son vaste gnie Enchanent la valeur de la fire Ilion. Soumets les dieux ton empire, Vnus, sur tous les curs rgne par la beaut...
324 - Guimard , la premire danseuse de l'Opra , trs- renomme par l'lgance de son got, par son luxe nouveau , et par les philosophes, les beaux esprits, les artistes, les gens talents de toute espce, qui composent sa cour et la rendent l'admiration du sicle. M.
192 - J'ai cru voir, dans la lettre que Voltaire vous crit, la Raison qui s'adresse l'Amiti en faveur de la Justice. Quand je ferai une statue de l'Amiti, je lui donnerai vos traits. Cette Divinit est mre de la Bienfaisance; vous tes la mienne depuis longtemps, et votre fils ne vous refuserait pas, quand mme ce que Voltaire me demande
127 - C'est afin qu'on le sache que f ai crit le prsent mmoire, afin qu'il puisse servir de tmoignage la vrit tous ceux qui le liront. Ce cur tait de fort bonnes murs; il ne lisait que la Bible, quelques Pres , et des philosophes.