Concordance de l'criture sainte avec les traditions de l'Inde

C.J. Fonteyn, 1845 - 107
 

 - 

.

-

71 - C'est pourquoi l'homme quittera son pre et sa mre, et s'attachera sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
49 - No, le dix-septime jour du second mois de la mme anne , toutes les sources du grand abme des eaux furent rompues, et les cataractes du ciel furent ouvertes; et la pluie tomba sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits.
102 - Amautas sur la cration renfermaient galement une partie dela thorie cosmogonique nonce dans les livres de l'Inde. La croyance la rsurrection des morts tait si gnralement rpandue parmi les Pruviens, que lorsqu'aprs la conqute de leur pays par Pizarro, il arrivait aux Espagnols ' Nihil sub sole novum , nee valet quisquam dicere : Ecce hoc recens > est.
77 - Cehii-l seul est un homme parfait qui se compose de trois personnes runies , savoir : sa femme , lui-mme et son fils ; et les Brahmanes ont dclar cette maxime : Le mari ne fait qu'une mme personne avec son pouse.
20 - Aliud quoque vidit somnium, quod narrans fratribus, ait: Vidi per somnium quasi solem, et lunam, et Stellas undecim adorare me.
13 - Et ecce equus pallidus: et qui sedebat super eum, nomen illi Mors, et infernus sequebatur eum, et data est illi potestas super quatuor partes terrae, interficere gladio, fame, et morte, et bestiis terrae.
35 - Et rpandez la pluie sur la terre que vous avez
104 - La corneille viendrait becqueter l'offrande de riz , le chien lcherait le beurre clarifi; il n'existerait plus de droit de proprit , l'homme du rang le plus bas prendrait la place de l'homme de la classe la plus leve.
24 - In principio erat Verbum et Verbum erat apud Deum ; et Deus erat Verbum : hoc erat in principio apud Deum.
14 - En mme temps, je vis paratre un cheval ple , et celui qui tait mont dessus s'appelait la Mort, et l'enfer le suivait; et le pouvoir lui fut donn sur les quatre parties de la terre, pour y faire mourir les hommes par l'pe, par la famine, par la mortalit , et par les btes sauvages.