Histoire philosophique de la rvolution de France, depuis la premire Assemble des notables jusqu'a la paix de Presbourg, 9

Impr. des freres Mame, 1807
 

 - 

.

-

222 - N'est-il donc aucun moyen de s'entendre ? Comment les deux nations les plus claires de l'Europe, puissantes et fortes plus que ne l'exigent leur sret et leur indpendance, peuvent-elles sacrifier des ides de vaine grandeur le bien du commerce, la prosprit intrieure, le bonheur des familles? Comment ne sententelles pas que la paix est le premier des besoins, comme la premire des gloires...
129 - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacr des droits et le plus indispensable des devoirs.
372 - L'ennemi pouvant n'aspire plus qu' regagner ses frontires; vous lui avez enlev ses hpitaux , ses magasins , ses parcs de rserve. Le premier acte de la campagne est termin. Des millions d'hommes, vous l'entendez tous les jours, vous adressent des actes de reconnaissance.
128 - Il ya pour toute la rpublique un tribunal de cassation, qui prononce sur les demandes en cassation contre les jugements en dernier ressort rendus par les tribunaux, sur les demandes en renvoi d'un tribunal un autre pour cause de suspicion lgitime ou de sret publique, sur les prises partie contre un tribunal entier.
176 - Ils peuvent, en mme temps, retirer de la liste les inscrits qu'ils ne jugent pas propos d'y maintenir, et les remplacer par d'autres citoyens dans lesquels ils ont une plus grande confiance.
222 - Appel par le vu de la nation franaise occuper la premire magistrature de la Rpublique , je crois convenable en entrant en charge d'en faire directement part votre majest. La guerre qui depuis huit ans ravage les quatre parties du monde doit-elle tre ternelle?
265 - Le ministre anglais la repousse ; le ministre anglais a trahi le secret de son horrible politique. Dchirer la France, dtruire sa marine et ses ports, l'effacer du tableau de l'Europe, ou l'abaisser au rang des puissances secondaires, tenir toutes les nations du continent divises, pour s'emparer du commerce de toutes et s'enrichir de leurs dpouilles ; c'est pour obtenir ces affreux succs que l'Angleterre rpand l'or, prodigue les promesses et multiplie les intrigues.
114 - Reprsentants du peuple, le Conseil des Anciens est investi d'un grand pouvoir ; mais il est encore anim d'une plus grande sagesse; ne consultez qu'elle et l'imminence des dangers; prvenez les dchirements; vitons de perdre ces deux choses pour lesquelles nous avons fait tant de sacrifices : la libert et l'galit.
284 - Aucun habitant de l'Egypte , de quelque religion qu'il soit , ne sera inquit , ni dans sa personne , ni dans ses biens , pour les liaisons qu'il pourra avoir eues avec les Franais , pendant leur occupation de l'Egypte.
302 - Il traverse rapidement le dsert; il suit sa victime pendant un mois; l'occasion fatale se prsente, et le crime est consomm. Ngociateurs sans foi, gnraux sans courage, ce crime vous appartient ; il sera aussi connu que votre dfaite.