Revue de l'art chrtien, dirige par J. Corblet, 8

Jules Corblet
1864
 

 - 

.

-

82 - Saint-Benoit, et qui, par ses ravages, fut long-tenu l'objet de la terreur publique. A Aix, en Provence, la procession des Rogations va dposer sur un rocher, appel le Rocher du Dragon et voisin d'une chapelle ddie Saint Andr, la figure d'un dragon tu par l'intercession de ce saint aptre (4). Non moins secourables que Saint Andr et Saint Georges, Saint Victor, Marseille , parat vainqueur d'un reptile nions(i) Ch. OPOIX. Hiitoirt et description d
276 - Une mdaille d'or de la valeur de 500 francs, 5 l'auteur du meilleur Mmoire manuscrit sur un sujet relatif l'archologie de Picardie, laiss au choix des concurrents.
314 - Carlovingiens peut-tre (1), une coupe qui fut en 1793 dpose la Bibliothque nationale, et qui, compose de petits disques de verre color sertis d'or, passait pour avoir servi au roi Salomon. Dom Germain Millet la croyait, en 1638, enrichie de hyacinthes par le bord, et au dedans de grenats et d'esmeraudes trs-fines, au fond d'un trs-beau saphir blanc, sur lequel est entaille, demy relief, la figure dudit roy, sant en son throsne, tel que l'Écriture saincte le reprsente...
535 - ... huit pointes termines par des globules, est d'un travail assez mdiocre. Il n'ya aucune trace d'mail ; mais l'or est tantt mat, et tantt brillant, de manire produire une certaine opposition dans les tons. Le mdaillon central est de forme lgrement ovale. Il offre, au droit, l'image de la Sainte Vierge, tenant l'enfant Jsus sur le bras gauche, et un sceptre de l'autre ct. Le revers reprsente saint Goric, vque de Metz et patron du chapitre, coiff de la mitre et...
298 - Dans ma conviction intime, l'orfvrerie ou la joaillerie dcoration de verre rouge cloisonn n'a t pratique en aucun pays que par des peuples germaniques : chez nous par les Francs venus la suite des premiers Mrovingiens ; en Angleterre, par les conqurants anglo-saxons; en Suisse par les Burgundes ; en Italie par les GotJis ou des Lombards.
461 - Autrefois, il y avait nue collation o assistait Monsieur le gouverneur gnral de la province, ayant mis le feu au bcher, et Messieurs les eschevins et tous les officiers ; l'on tire le canon pour rjouissance de la fte de saint Jean-Baptiste, et on fait des feux par tous les quartiers de la ville . Ces feux de joie, sur lesquels MA Breuil a publi un remarquable travail 2, paraissent remonter au Ve sicle.
194 - Salomon, enrichie sur le bord de hyacinthes, au-dedans de trs beaux grenats, et de trs belles esmeraudes, aussi au fond d'un trs excellent et grand saphir blanc entaill, enleueure par dehors, de la figure au naturel dudit roy sant en son throsne, avec un escalier orn de lyons de part et d'autre, la faon qu'on le void reprsent dedans la saincte Bible.
123 - Mmoire sur les spultures des barbares de l'poque mrovingienne dcouvertes en Bourgogne, et particulirement Charnay, 1 vol.
451 - L'anniversaire de la ddicace des glises, les ftes patronales des monastres et des paroisses, le culte de certaines reliques vnres amenaient annuellement...
129 - XVe sicle, et le retint sur l'mail appliqu au mtal pendant toute l're de l'antiquit. Les Romains trouvrent donc ce procd en pratique usuelle dans les parties occidentales et septentrionales de leur immense empire, ils l'adoptrent et le perfectionnrent sans doute; mais il est difficile d'en tablir la preuve, parce que les tombeaux sont...