Le bon sens du cur J. Meslier, suivi de son Testament ...

 

 - 

.

-

345 - Mais cherchez premirement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront donnes par-dessus.
16 - J'ai vu et reconnu les erreurs, les abus, les vanits, les folies, et les mchancets des hommes; je les ai has et dtests; je ne l'ai os dire pendant ma vie, mais je le dirai au moins en mourant et aprs ma mort; et c'est afin qu'on le sache, que je fais et cris le prsent Mmoire, afin qu'il puisse servir de tmoignage de vrit tous ceux qui le verront et qui le liront, si bon leur semble.
30 - Il ya des moyens pour empcher les crimes ; ce sont les peines : il y en a pour faire changer les manires; ce sont les exemples.
340 - ... fleuves du Rhin et du Rhne jusqu' la mer Ocane; qu'il ferait une ternelle alliance avec eux, qu'il multiplierait leur race, qu'il rendrait leur postrit aussi nombreuse que les toiles du ciel et que les grains de sable de la mer, etc. ; qui ne rirait de telles sottises, et qui ne regarderait ces trangers comme des fous?
300 - Or , il est vident qu'une crance aveugle de tout ce qui se propose sous le nom et l'autorit de Dieu, est un principe d'erreurs et de mensonges. Pour preuve, c'est que l'on voit qu'il n'ya aucun...
37 - L'incertitude o l'homme se trouve par rapport son Dieu est prcisment le motif qui l'attache sa religion. L'homme a peur dans les tnbres, tant au physique qu'au moral...
10 - Meslier, et que nous en distribuassions quatre ou cinq mille exemplaires ; l'infme, puisque infme il ya, n'y perdrait rien ou peu de chose, et nous serions traits de fous par ceux mmes que nous aurions convertis. Le genre humain n'est aujourd'hui plus clair que parce qu'on a eu la prcaution ou le bonheur de ne l'clairer que peu peu.
336 - Saint-Esprit, et nanmoins que ces trois prtendues divines personnes ne dpendent point l'une de l'autre, et ne sont pas mme plus anciennes l'une que l'autre. Cela est encore manifestement absurde, puisqu'une chose ne peut recevoir son tre d'une autre sans quelque dpendance de cette autre, et qu'il faut ncessairement qu'une chose soit, pour qu'elle puisse donner l'tre une autre. Si donc la seconde et la troisime...
334 - ... se faire homme mortel pour l'amour d'eux, et rpandre jusqu' la dernire goutte de son sang pour les sauver tous , aurait voulu borner sa puissance gurir seulement quelques maladies et quelques infirmits du corps, dans quelques infirmes qu'on lui aurait prsents, et il n'aurait pas voulu employer sa bont divine gurir toutes les infirmits de nos mes, c'est--dire gurir tous les hommes de leurs vices et de leurs drglements, qui sont pires que les maladies du corps!
347 - Le royaume des cieux est semblable un homme qui a sem du bon grain dans son champ ; mais pendant que les hommes dormaient , son ennemi est v*enu qui a sem la zizanie parmi le bon grain. Il est semblable...