Vie et uvres de J.J. Rousseau

D. C. Heath & Company, 1921 - 382
 

 - 

.

-

57 - L'on voit certains animaux farouches, des mles et des femelles, rpandus par la campagne, noirs, livides, et tout brls du soleil, attachs la terre qu'ils fouillent et qu'ils remuent avec une opinitret invincible; ils ont comme une voix articule, et quand ils se lvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine ; et en effet ils sont des hommes...
300 - Conscience! conscience! instinct divin, immortelle et cleste voix; guide assur d'un tre ignorant et born, mais intelligent et libre; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l'homme semblable Dieu, c'est toi qui fais l'excellence de sa nature et la moralit de ses actions...
351 - Que si quelqu'un, aprs avoir reconnu publiquement ces mmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort ; il a commis le plus grand des crimes : il a menti devant les lois.
308 - Mon ami, ce n'est pas ainsi qu'on invente; et les faits de Socrate, dont personne ne doute, sont moins attests que ceux de Jsus-Christ. Au fond, c'est reculer la difficult sans la dtruire; il serait plus inconcevable que plusieurs hommes d'accord eussent fabriqu ce livre, qu'il ne l'est qu'un seul en ait fourni le sujet.
324 - A l'instant, au lieu de la personne particulire de chaque contractant, cet acte d'association produit un corps moral et collectif compos d'autant de membres que l'assemble a de voix, lequel reoit de ce mme acte son unit, son moi commun, sa vie et sa volont.
336 - ... Celui qui ose entreprendre d'instituer un peuple doit se sentir en tat de changer pour ainsi dire la nature humaine, de transformer chaque individu qui,- par lui-mme est un tout parfait et solitaire, en partie d'un plus grand tout dont cet individu reoive en quelque sorte sa vie et son tre; d'altrer la constitution de l'homme pour la renforcer; de substituer une existence partielle et morale l'existence physique et indpendante que nous avons tous reue de la nature.
325 - Rduisons toute cette balance des termes faciles comparer ; ce que l'homme perd par le contrat social, c'est sa libert naturelle et un droit illimit tout ce qui le tente et qu'il peut atteindre ; ce qu'il gagne, c'est la libert civile et la proprit de tout ce qu'il possde.
308 - Au fond, c'est reculer la difficult sans la dtruire; il serait plus inconcevable que plusieurs hommes d'accord eussent fabriqu ce livre, qu'il ne l'est qu'un seul en ait fourni le sujet. Jamais des auteurs juifs n'eussent trouv ni ce ton ni cette morale; et l'Évangile a des caractres de vrit si grands, si frappants, si parfaitement inimitables, que l'inventeur en serait plus tonnant que le hros.
307 - Je vous avoue que la majest des Écritures m'tonne ; la saintet de l'Évangile parle mon cur. Voyez les livres des philosophes avec toute leur pompe, qu'ils sont petits prs de celui-l ! Se peut-il qu'un livre la fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que Celui dont il fait l'histoire , ne soit qu'un homme lui-mme?
322 - Trouver une forme d'association qui dfende et protge de toute la force commune la personne et les biens de chaque associ, et par laquelle chacun, s'unissant tous, n'obisse pourtant qu' lui-mme, et reste aussi libre qu'auparavant!