Essais thologiques: -i. Du systme thologique de la Trinit. 1831

Ab. Cherbuliez, 1831 - 506
 

 - 

.

351 - Chaque homme a au milieu du cur un tribunal o il commence par se juger soi-mme, en attendant que l'Arbitre souverain confirme la sentence. Si le vice n'est qu'une consquence physique de notre organisation, d'o vient cette frayeur qui trouble les jours d'une prosprit coupable? Pourquoi le remords est-il si terrible , qu'on prfre de se soumettre la pauvret et toute la rigueur de la vertu , plutt que d'acqurir des biens illgitimes?
102 - Comme plusieurs ont entrepris d'crire l'histoire des choses qui se sont accomplies parmi nous; 2. Suivant le rapport que nous en ont fait ceux qui ds le commencement les ont vues de leurs propres yeux , et qui ont t les ministres de la parole ;
74 - ... dans cette partie o la vrit se fait entendre , nous y verrons quelque image de la Trinit que nous adorons. La pense, que nous sentons natre comme le germe de notre esprit, comme le fils de notre intelligence , nous donne quelque ide du Fils de Dieu conu ternellement dans l'intelligence du Pre cleste. C'est pourquoi ce Fils de Dieu prend le nom de Verbe...
213 - Consolateur, afin qu'il demeure ternellement avec vous : 17. l'Esprit de vrit, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point, et qu'il ne le connat point. Mais pour vous , vous le connatrez , parce qu'il demeurera avec vous, et qu'il sera en vous.
197 - Car il ya un seul Dieu, et un seul Mdiateur entre Dieu et les hommes, Jsus-Christ, homme...
159 - Mais Dieu a choisi les choses folles du monde , pour confondre les sages , et Dieu a choisi les choses faibles du monde, pour confondre les fortes.
45 - Seigneur , et qui donne la vie ; Qui procde du Pre et du Fils ; Qui est ador et glorifi conjointement avec le Pre et le Fils ; Qui a parl par les prophtes.
182 - En vrit, en vrit, je vous le dis, avant qu'Abraham ft, je suis.
23 - commencement il tait en Dieu, que tout a t fait par lui et que rien n'a t fait sans lui...
158 - Dieu invisible, le premier-n de toute la cration ; car c'est en lui qu'ont t cres toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trnes, soit les dominations, soit les autorits, soit les puissances ; tout a t cr par lui et pour lui. Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent en lui.