Collection complete des mmoires relatifs l'histoire de France depuis le rgne de Philippe Auguste: jusqu'au commencement du dix-septirne sicle avec des notices sur chaque auteur et des observations sur chaques ouvrage. [1e srie.], 3

 

 - 

.

-

157 - ... de bust pos sur un poteau', o il tourne sur un pivot, en telle sorte que celui qui avec la lance n'adresse pas au milieu de la poitrine, mais aux extrmitez, le fait tourner ; et comme il tient dans la main droite un baston ou une pe , et de la gauche un bouclier, il en frappe celui qui a mal port son coup.
370 - Romains, que les noms de pere et de fils qu'ils se donnoient. Ce que Justin fit assez connotre lorsque les ambassadeurs de Cabades, roy de Perse, lui offrirent la paix de la part de leur matre, au cas qu'il voulust adopter Cosroes, fils de la sur de ce prince...
192 - Jacques requit son souverain seigneur , comme comte de Hainaut, qu'il le fist banneret en la seigneurie de Harchies : et la vrit bien lui devoit estre accord, car il estoit un trs-vaillant chevalier de sa personne , et avoient lui et les siens honnorablement servi en toutes guerres. Si lui fut accord, et fut fait banneret celui jour le seigneur de Harchies. Et de ces deux...
484 - par la grce de Dieu roy de France, aux baillis de Vermandois et d'Amiens, et tous nos autres justi ciers ou leurs lieutenans, salut. Comme par nos ordonnances royaux toutes guerres et voyes de faict soient deffendus entre nos sujets et en nostre royaume, pour ce que aucuns puissent ne doivent faire guerre durans nos guerres, et nous ayons en...
79 - Nous apprenons de ce passage la raison pour laquelle Ppin fils de Martel transfera ces assembles au premier jour de may, et que ce fut pource que, la saison n'estant pas encore assez avance, l'on ne pouvoit pas mettre les troupes en campagne : de sorte qu'il faloit prescrire le jour auquel les peuples se dvoient trouver sous les armes .pour marcher contre les ennemis, estant ainsi obligez de s'assembler une seconde fois. Hincmar '('), archevesque de Reims, dit que ces prsens se faisoient...
364 - Item, voulons et consentons que de tous et quelconques profitz et droictz qui nous pourront venir et cheoir dore en avant, tant de prisonniers pris de guerre par nous ou nos gens, dont le prouffit nous pourroit appartenir, comme de pais raenonn, vous aiez la moiti entierement.
74 - Morelot; au des sus est crit : Apport le 3o jour de dcembre 1 497 " DES ASSEMBLÉES SOLENNELLES DES ROIS DE FRANGE. ( JoraviLLE , p. 199.) UANS le premier tablissement de la monarchie franoise, nos roys ont choisi une saison de l'anne pour faire des assembles gnrales de leurs peuples , pour y recevoir leurs plaintes, et pour y faire de nouveaux reglemens et de nouvelles loix, qui dvoient estre receus d'un consentement universel.
214 - ... cet endroit ce que les livres m'en ont appris. Le cry d'armes n'est autre chose qu'une clameur conceu en deux ou trois paroles, prononce au commencement ou au fort du combat et de la mle, par un chef ou par tous les soldats ensemble, suivant les rencontres et les occasions ; lequel cry d'armes estoit particulier au gnral de l'arme , ou au chef . de chaque troupe.
133 - mandons nous que l'ordenance dessusdite vous faciez crier et publier solempnellement sans delay par les lieux de vostre garde , o vous saurez qu'il sera faire, et de dfendre de par nous que nuls ne soit si hardy sur la peine dessusdite...
389 - A l'exemple de ces anciens empereurs et des princes trangers, qui ont adopt par honneur ceux, avec lesquels ils ont voulu contracter une alliance troite, les rois et les princes des derniers sicles ont invent une autre manire d'adoption, par la communication qu'ils ont faite de leurs noms, et de leurs armes, ou armoiries, quelquesuns de leurs plus affidez...