Louis xvi

Sagnier & Bray, 1846 - 335
 

 - 

.

-

247 - En vous parlant peuttre pour la dernire fois, je vous dclare que ma conscience ne me reproche rien, et que mes dfenseurs ne vous ont dit que la vrit. Je n'ai jamais craint que ma conduite ft examine publiquement; mais mon cur est dchir de trouver, dans...
187 - ... d'employer, conjointement avec leurs dites Majests, les moyens les plus efficaces relativement leurs forces, pour mettre le roi de France en tat d'affermir, dans la plus parfaite libert, les bases d'un gouvernement monarchique, galement convenable aux droits des souverains et au bien-tre de la nation franaise.
243 - Je pardonne de tout mon cur ceux qui se sont faits mes ennemis sans que je leur en aie donn aucun sujet, et je prie Dieu de leur pardonner, de mme que ceux qui par un faux zle ou par un zle mal entendu m'ont fait beaucoup de mal.
249 - Je dois mon honneur, je dois ma famille de ne point souscrire un jugement qui m'inculpe d'un crime que je ne puis me reprocher; en consquence je dclare que j'interjette appel la nation elle-mme du jugement de ses, reprsentants; je donne, par ces prsentes, pouvoir spcial mes dfenseurs officieux, et charge...
244 - Je recommande mes enfants ma femme, je n'ai jamais dout de sa tendresse maternelle pour eux, je lui recommande surtout d'en faire de bons chrtiens et d'honntes hommes, de ne leur faire regarder les grandeurs de ce monde-ci (s'ils sont condamns les prouver) que comme des biens dangereux et prissables...
207 - Les Franais n'auront pas appris sans douleur qu'une multitude gare par quelques factieux est venue main arme dans l'habitation du Roi, a tran du canon jusque dans la salle des gardes, a enfonc les portes de son appartement coups de hache , et l , abusant...
147 - Reine , qui partage tous mes sentimens , je prparerai de bonne heure l'esprit et le cur de mon fils au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amen. Je l'habituerai ds ses premiers ans tre heureux du bonheur des...
260 - C'est vous, ma sur, que j'cris pour la dernire fois. Je viens d'tre condamne, non pas une mort honteuse, elle ne l'est que pour les criminels, mais aller rejoindre votre frre; comme lui innocente, j'espre montrer la mme fermet que lui dans ces derniers moments.
305 - Vous voulez prononcer sur le sort de Louis, et c'est vous-mmes qui l'accusez ! Vous voulez prononcer sur le sort de Louis , et vous avez dj mis votre vu ! Vous voulez prononcer sur le sort de Louis , et vos opinions parcourent l'Europe ! Louis, sera donc le seul Franais pour lequel il n'existera aucune loi ni aucune forme...
244 - Dieu qui doit marcher avant tout, de rester toujours unis entre eux, soumis et obissants leur mre, et reconnaissants de tous les soins et les peines qu'elle se donne pour eux, et en mmoire de moi. Je les prie de regarder ma sur comme une seconde mre. Je recommande mon fils, s'il avait le malheur de devenir...