Choix de rapports, opinions et discours prononcs la Tribune Nationale depuis 1789 jusqu' ce jour: Annes 1802-1804 (Consulat, Gouvernement Imprial), 18

Alexis Eymery, 1822 - 494
 

 - 

.

-

459 - J'espre que la France ne se repentira jamais des honneurs dont elle environnera ma famille. Dans tous les cas, mon esprit ne sera plus avec ma postrit, le jour o elle cesserait de mriter l'amour et la confiance de la grande nation.
481 - Mandons et ordonnons tous huissiers sur ce requis de mettre ledit jugement excution ; nos procureurs gnraux et nos procureurs prs les tribunaux de premire instance, d'y tenir la main; tous commandants et officiers de la force publique, de prter main-forte lorsqu'ils en seront lgalement requis.
470 - Je jure d'administrer les affaires de l'Etat conformment aux. Constitutions de l'Empire , aux snatus-consulte et aux lois ; de maintenir dans toute leur intgrit le territoire de la Rpublique , les droits de la nation et ceux de la dignit impriale , et de remettre fidlement l'empereur, au moment de sa majorit , le pouvoir dont l'exercice m'est confi.
463 - ... registres et dpos dans ses archives. Lorsque l'Empereur dsigne, soit un rgent pour la minorit, soit un prince pour la garde d'un Empereur mineur, les mmes formalits sont observes. -,Les actes de dsignation, soit d'un rgent pour la minorit, soit d'un prince pour la garde d'un Empereur mineur, sont rvocables volont par l'Empereur. Tout acte d'adoption, de dsignation, ou de rvocation de dsignation, qui n'aura pas t transcrit sur les registres du...
474 - Sur la demande des orateurs du conseil d'tat, spcialement autoriss cet effet. Dans ce cas, le comit gnral est ncessairement public. Aucune dlibration ne peut tre prise dans les comits gnraux. 84. Lorsque la discussion en comit gnral est ferme, la dlibration est ajourne au lendemain
460 - La dignit impriale est hrditaire dans la descendance directe, naturelle et lgitime de Napolon Bonaparte, de mle en mle, par ordre de primogniture, et l'exclusion perptuelle des femmes et de leur descendance.
461 - Un snatus-consulte organique, propos au snat par les titulaires des grandes dignits de l'empire et soumis l'acceptation du peuple, nomme l'empereur et rgle dans sa famille l'ordre de l'hrdit, de mle en mle, l'exclusion perptuelle des femmes et de leur descendance.
44 - L'instruction est nulle depuis dix ans : il faut prendre la religion pour base de l'ducation. Les enfants sont livrs l'oisivet la plus dangereuse, au vagabondage le plus alarmant. Ils sont sans ide de la Divinit, sans notion du juste et de l'injuste. De l des murs farouches et barbares ; de l un peuple froce. Si l'on compare ce qu'est l'instruction avec ce qu'elle devrait tre, on ne peut s'empcher de gmir sur le sort qui menace les gnrations prsentes et futures.
17 - ... penser. Simple agent d'un gouvernement qui ne se souciait en aucune sorte de la religion catholique, je ne pus alors empcher tous les dsordres qu'il voulait exciter tout prix, dessein de la renverser. Actuellement que je suis muni d'un plein pouvoir , je suis dcid mettre en uvre tous les moyens que je croirai les plus convenables pour assurer et garantir cette religion.
18 - ... que la religion catholique tait comme une ancre qui pouvait seule la fixer dans ses agitations et la sauver des efforts de la tempte ; elle l'a, en consquence, rappele dans son sein. Je ne puis pas disconvenir que je n'aie beaucoup contribu cette belle uvre.