Collection complte des oeuvres, 2

diteur non identifi, 1782
 

 - 

.

-

157 - ... et o le citoyen ne peut tre parfaitement libre que l'esclave ne soit extrmement esclave. Telle tait la position de Sparte. Pour vous, peuples modernes, vous n'avez point d'esclaves, mais vous l'tes; vous payez leur libert de la vtre.
233 - Que si quelqu'un aprs avoir reconnu publiquement ces mmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort; il a commis le plus grand des crimes, il a menti devant les lois.
19 - Ce don mme est un acte civil ; il suppose une dlibration publique. Avant donc que d'examiner l'acte par lequel un peuple lit un roi, il serait bon d'examiner l'acte par lequel un peuple est un peuple, car cet acte, tant ncessairement antrieur l'autre, est le vrai fondement de la socit.
107 - A prendre le terme dans la rigueur de l'acception , il n'a jamais exist de vritable dmocratie , et il n'en existera jamais.
107 - Il n'est pas bon que celui qui fait les lois les excute, ni que le corps du peuple dtourne son attention des vues gnrales pour les donner aux objets particuliers.
28 - ... qui seul peut donner de la force aux autres, que quiconque refusera d'obir la volont gnrale, y sera contraint par tout le corps : ce qui ne signifie autre chose sinon qu'on le forcera d'tre libre ; car telle est la condition qui, donnant chaque citoyen la patrie, le garantit de toute dpendance personnelle...
3 - JE veux chercher si, dans l'ordre civil, il peut y avoir quelque rgle d'administration lgitime et sre, en prenant les hommes tels qu'ils sont, et les lois telles qu'elles peuvent tre. Je tcherai d'allier toujours dans cette recherche ce que le droit permet avec ce que l'intrt prescrit, afin que la justice et l'utilit ne se trouvent point divises.
38 - Le souverain peut bien dire, Je veux actuellement ce que veut un tel homme, ou du moins ce qu'il dit vouloir; mais il ne peut pas dire, Ce que cet homme voudra demain, je le voudrai encore...
5 - Tant qu'un peuple est contraint d'obir et qu'il obit, il fait bien; sitt qu'il peut secouer le joug et qu'il le secoue, il fait encore mieux: car, recouvrant sa libert par le mme droit qui la lui a ravie, ou il est fond la reprendre, ou l'on ne l'tait point la lui ter.
22 - Ces clauses bien entendues se rduisent toutes une seule, savoir l'alination totale de chaque associ avec tous ses droits toute la communaut : car premirement chacun se donnant tout entier, la condition est gale pour tous, et la condition tant gale pour tous, nul n'a intrt de la rendre onreuse aux autres.