Les martyrs

 

104 - Pharamond ! Pharamond ! nous avons combattu avec l'pe. Nos pres sont morts dans les batailles ; tous les vautours en ont gmi : nos pres les rassasiaient de carnage ! Choisissons des pouses dont le lait soit du sang, et qui remplissent de valeur le cur de nos fils. Pharamond, le bardit est achev, les heures de la vie s'coulent ; nous sourirons quand il faudra mourir ! Ainsi chantaient quarante mille Barbares.
103 - ... blancs, on les et pris pour des fantmes ou pour ces figures bizarres que l'on aperoit au milieu des nuages pendant une tempte. Clodion, fils de Pharamond et pre de Mrove, brillait la tte de ces cavaliers menaants.
370 - C'en est fait, Muse ! encore un moment, et pour toujours j'abandonne tes autels! Je ne dirai plus les amours et les songes sduisants des hommes: il faut quitter la lyre avec la jeunesse.
103 - ... hrisse et qui portaient au bras un anneau de fer : ils avaient jur de ne quitter ces marques de servitude qu'aprs avoir sacrifi un Romain. Chaque chef, dans ce vaste corps, tait environn des guerriers de sa famille, afin que, plus ferme dans le choc, il remportt la victoire ou mourt avec ses amis. Chaque tribu se ralliait sous un symbole : la plus noble d'entre elles se distinguait par des abeilles ou trois fers de lance. Le vieux roi des Sicambres, Pharamond, conduisait l'arme...
449 - The other shape, If shape it might be call'd that shape had none Distinguishable in member, joint, or limb ; Or substance might be call'd that shadow seem'd, For each seem'd either: black it stood as night, Fierce as ten furies, terrible as Hell, And shook a dreadful dart ; what seem'd his head The likeness of a kingly crown had on.
127 - Ah ! moins ingrats que les peuples d'Ausonie, les sauvages habitants des bords de l'Ister se souviennent encore de l'Orphe qui parut dans leurs forts ! Ils viennent danser autour de ses cendres; ils ont mme retenu quelque chose de son langage : tant leur est douce la mmoire de ce Romain qui...
104 - Les barbares repoussent ce cri par un affreux mugissement : la foudre clate avec moins de rage sur les sommets de l'Apennin , l'Etna gronde avec moins de violence lorsqu'il verse au sein des mers des torrents de feu , l'Ocan bat ses rivages avec moins de fracas quand un tourbillon , descendu par l'ordre de l'Éternel , a dchan les cataractes de l'abme.
92 - Je voulus retourner en arrire, mais il n'tait plus temps : je pris une fausse route, et au lieu de sortir du ddale, je m'y enfonai. De nouvelles avenues, qui s'ouvrent et se croisent de toutes parts, Augmentent chaque instant mes perplexits. Plus je m'efforce de trouver un chemin, plus je m'gare ; tantt je m'avance avec lenteur, tantt je passe avec vitesse : alors, par un effet des chos, qui rptaient le bruit de mes pas, je crois entendre marcher prcipitamment derrire...
259 - Nous ne sommes que d'hier, et nous remplissons tout, vos cits, vos les, vos forteresses, vos colonies, vos tribus, vos dcuries , vos conseils , le palais , le snat , le Forum; nous ne vous laissons que vos temples.
2 - Buonaparle : les allusions taient si frappantes dans le portrait de Galrius et dans la peinture de la cour de Diocltien, qu'elles ne pouvaient chapper la police impriale , d'autant plus que le traducteur anglais, qui n'avait pas de mnagements garder, et qui il tait fort gal de me compromettre, avait fait, dans sa prface, remarquer les allusions.