Histoire de la rforme, de la Ligue, et du rgne de Henri IV, 8

 

 - 

.

-

214 - Louis , par la grce de Dieu , roi de France et de Navarre : nos ams et faux conseillers les gens tenant notre cour de parlement Paris , salut.
274 - Pour cet effet, il avait ddtermin de la partager en quinze dominations ou tats, qui fussent, le plus qu'il se pourrait, d'gale force et puissance, et dont les limites fussent si bien spcifies par le consentement universel de toutes les quinze, qu'aucune ne les pt outrepasser. Ces quinze dominations taient : le pontificat ou papaut, l'empire d'Allemagne, la France, l'Espagne, la Grande-Bretagne, la Hongrie, la...
276 - L'empereur renoncerait s'agrandir jamais, lui ni les siens, par aucune confiscation ou reversion de fiefs masculins , mais il et dispos des fiefs vacants en faveur de personnes hors de sa parent, par l'avis et consentement des lecteurs et princes de l'Empire. On ft aussi demeur d'accord que l'Empire dsormais n'et pu, pour quelque occasion que ce ft...
74 - Les exhrdations ou privations, soit par disposition d'entre vifs ou testamentaires, faites seulement en haine, ou pour cause de religion, n'auront lieu tant pour le pass que pour l'avenir entre nos sujets.
113 - ... entre les rentes de diffrentes crations et de fonds divers ; il y en eut dont les possesseurs furent assujettis rapporter les arrrages qu'ils avoient perus injustement, et d'autres dont les arrrages touchs furent imputs sur le principal , qu'ils servirent amortir.
276 - ... et tabli un ordre et forme de procder par un conseil gnral compos de soixante personnes, quatre de la part de chaque domination , lequel on aurait plac dans quelque ville au milieu de l'Europe , comme Metz , Nancy, Cologne ou autre. On en et...
124 - ... je commenois vous aimer ; mon dsir de vous revoir encore plus violent qu'alors ; bref, je vous chris, adore et honore miraculeusement. Pour Dieu ! que toute ceste absence se passe comme elle a commenc, et bien avanc. Dans dix jours j'espre mettre fin ce mien exil ; prparez- vous , mon tout , de partir dimanche,, et lundi estre Compigne, si vous y pensez estre ce jour.
207 - Messieurs, j'ay tousjours receu les requestes des amis du sieur de Biron en bonne part , ne faisant pas comme mes prdcesseurs, qui n'ont jamais voulu que non seulement les amis et parents des coulpables parlassent pour eux , mais non pas mesme les pres et mres , ny les frres.
137 - ... du royaume, je dsire aussy que vous croyiez que je ne veux pas moins vous chrir et aimer pour ce qui est advenu, que je faisois devant ; au contraire, vouloir avoir plus de soin de...
206 - ... plaira. Que maudite soit l'ambition qui l'a pouss cela, et la vanit de se montrer ncessaire tout le monde. Vous avez pardonn plusieurs qui vous avaient davantage offens.