Discours et opinions de Mirabeau: prcds d'une notice historique sur sa vie, 1

chez Kleffer et Aug. Caunes, 1820
 

 - 

.

-

298 - Dclaration, constamment prsente tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs; afin que les actes du pouvoir lgislatif et ceux du pouvoir excutif, pouvant tre chaque instant compars avec le but de toute institution politique, en soient plus respects ; afin que les rclamations des citoyens, fondes dsormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.
243 - Dites-lui que ce Henri dont l'univers bnit la mmoire, celui de ses aeux qu'il voulait prendre pour modle, faisait passer des vivres dans Paris rvolt, qu'il assigeait en personne ; et que ses conseillers froces font rebrousser " les farines que le commerce apporte dans Paris fidle et affam.
393 - Mes amis, coutez un mot, un seul mot. Deux sicles de dprdations et de brigandages ont creus le gouffre o le royaume est prs de s'engloutir ; il faut le combler, ce gouffre effroyable. Eh bien ! voici la liste des propritaires franais ; choisissez parmi les plus riches , afin de sacrifier moins de citoyens.
330 - Le principe de toute souverainet rside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorit qui n'en mane expressment.
200 - C'est moi , jusqu' prsent, qui fais tout le bonheur de mes peuples ; et il est rare peut-tre que l'unique ambition d'un souverain soit d'obtenir de ses sujets qu'ils s'entendent enfin pour accepter ses bienfaits. Je vous ordonne , messieurs , de vous sparer tout de suite , et de vous rendre demain matin chacun dans les chambres affectes votre ordre , pour y reprendre vos sances. J'ordonne en consquence au grand-matre des crmonies de faire prparer les salles...
395 - Votez donc ce subside extraordinaire, et puisse-t-il tre suffisant ! votez-le, parce que, si vous avez des doutes sur les moyens, doutes vagues et non claircis, vous n'en avez pas sur sa ncessit et sur notre impuissance le remplacer, immdiatement du moins Votez-le, parce que les circonstances publiques ne souffrent aucun retard, et que nous serions coupables de tout dlai.
236 - Sire, la religion de Votre Majest ne peut tre surprise que sous le prtexte du bien public. Si ceux qui ont donn ces conseils...
394 - ... universelle que vous ne frmissez pas d'allumer, la perte de votre honneur ne sauvera pas une seule de vos dtestables jouissances. Voil o nous marchons... J'entends parler de patriotisme, d'lans du patriotisme, d'invocations du patriotisme. Ah! ne prosliluez pas ces mots de patrie et de patriotisme.
243 - ... et leurs caresses, et leurs exhortations et leurs prsents; dites-lui que, toute la nuit ces satellites trangers, gorgs d'or et de vin, ont prdit dans leurs chants impies l'asservissement de la France, et que leurs vux brutaux invoquaient la destruction de l'assemble nationale; dites-lui que, dans son palais mme...
484 - Les citoyens ont des droits et des droits sacrs pour le corps mme de la socit; ils existent indpendamment d'elle; ils en sont les lments ncessaires, et ils n'y entrent que pour se mettre avec tous les droits sous la protection de ces mmes lois auxquelles ils sacrifient leur libert.