Abrg d'astronomie

Chez Firmin Didot, 1795 - 419
0
Google ʡ .
 

 - 

.

-

xx - Quand pourront les neuf Surs, loin des cours et des villes, M'occuper tout entier, et m'apprendre des cieux Les divers mouvements inconnus nos yeux, Les noms et les vertus de ces clarts errantes Par qui sont nos destins et nos murs diffrentes!
xx - Confidents du Trs-Haut, substances ternelles, Qui brlez de ses feux, qui couvrez de vos ailes Le trne o votre matre est assis parmi vous, Parlez: du grand Newton n'tiez-vous point jaloux?
xii - Comtes que l'on craint l'gal du tonnerre, Cessez d'pouvanter les peuples de la terre : Dans une ellipse immense achevez votre cours; Remontez, descendez prs de l'astre des jours; Lancez vos feux , volez ; et , revenant sans cesse , Des mondes puiss ranimez la vieillesse. Et toi...
43 - Cette force avec laquelle tous ces corps descendent vers la terre, soit qu'on l'appelle pesanteur , gravit ou attraction , quoique sa cause nous soit inconnue , se manifeste dans tous les points de notre globe ; par-tout les corps graves tendent vers le centre de la terre par un effort constant et inaltrable...
320 - Nous ne qu'elle n'avoit fait au mois de novembre avant fon prihlie : cette rgle eft mme gnrale , & lui parot fuffifante pour prouver que la queue des comtes n'eft qu'une vapeur trs- lgre , leve du noyau de la comte par la force de la chaleur. Euler y ajoute l'impulfion de la lumire ( Mm.
x - Athniens , avoit rsolu de quitter la Sicile avec son arme ; une clipse de lune , dont il fut frapp , lui fit perdre le moment favorable , et fut cause de la mort du gnral et de la ruine de son arme ; perte si funeste aux Athniens , qu'elle fut l'poque de la dcadence de leur patrie.
75 - L'Aurore borale eft un phnomne lumineux , moins rare que la lumire zodiacale ; il eft ainfi nomm , parce qu'il a coutume de parotre du ct du Nord , ou de la partie borale du Ciel...
182 - Ce n'eft encore , comme les dplacemens , les phafes, & les clipfes, qu'un efft du mouvement propre de la lune & de la circonftance de fa fituation. La terre rflchit la lumire du fo.leil vers la lune , comme la lune la rflchit vers la terre. Quand la lune eft en conjonction , la terre eft pour elle en oppofition. C'eft proprement pleine terre pour la lune , & la clart qu'elle jette fur celle-ci eft telle que la lune peut nous la renvoyer par rflxion.
260 - ... de diamtre; car, lorfque ces toiles font clipfes par la lune , elles n'emploient pas deux fcondes de temps fe plonger fous le difque de la lune ; ce qui arriveroit nceffairement fi le diamtre de ces toiles toit de i".
xix - Musae, 475 quarum sacra fero ingenti percussus amore, accipiant caelique vias et sidera monstrent, defectus solis varios lunaeque labores; unde tremor terris, qua vi maria alta tumescant obicibus ruptis rursusque in se ipsa residant, 480 quid tantum Oceano properent se tingere soles hiberni, vel quae tardis mora noctibus obstet.