Miscellanes potiques; ou, Posies diverses, suivies de Jugurtha a Rome: tragdie

Potier-Nozeran, 1842 - 255
 

 - 

.

-

75 - Mais elle tait du monde, o les plus belles choses Ont le pire destin ; Et rose elle a vcu ce que vivent les roses, L'espace d'un matin.
239 - Louis tait mont sur le trne vingt ans ; et vingt ans, il donna sur le trne l'exemple des murs ; il n'y porta aucune faiblesse coupable, ni aucune passion corruptrice ; il y fut conome, juste, svre ; il s'y montra toujours l'ami constant du peuple. Le peuple dsirait la destruction d'un impt dsastreux qui pesait sur lui, il le dtruisit. Le peuple demandait l'abolition de la servitude ; il commena par l'abolir lui-mme dans ses domaines. Le peuple sollicitait des rformes...
239 - Le peuple voulut la libert, il la lui donna ' : // vint mme au-devant de lui par ses sacrifices; et cependant, c'est au nom de ce mme peuple qu'on demande aujourd'hui... Citoyens, je n'achve pas... Je m'arrte devant l'histoire ; songez qu'elle jugera votre jugement, et que le sien sera celui des sicles.
239 - ... il commena par l'abolir lui-mme dans ses domaines ;le peuple sollicitait des rformes dans la lgislation criminelle pour l'adoucissement du sort des accuss, il fit ces rformes ; le peuple voulait que des milliers de Franais que la rigueur de nos usages avait privs jusqu'alors des droits qui appartiennent aux citoyens, acquissent ces droits ou les recouvrassent, il les en fit jouir par ses lois ; le peuple voulut la libert, et il la lui donna ! Il vint mme au-devant de lui par...
239 - Entendez d'avance l'histoire qui redira la Renomme : Louis tait mont sur le trne vingt ans; et vingt ans, il donna sur le trne l'exemple des murs; il n'y porta aucune faiblesse coupable, ni aucune passion corruptrice; il y fut conome, juste, svre; il s'y montra toujours l'ami constant du peuple. Le peuple dsirait la destruction d'un impt dsastreux qui pesait sur lui : il...
89 - Embellira la vie au sein de nos remparts. Ah ! de cet heureux jour, qui ne luit pas encore, Du Tibre la Tamise on entrevoit l'aurore. L'art de multiplier, d'terniser l'esprit, D'offrir tous les yeux tout ce qui fut crit, Renouvelle le monde, et dans l'Europe entire Dj de tous cts disperse la lumire. L'audace enfin succde la timidit, Le dsir de connatre la crdulit ; Ce qui fut dcid maintenant s'examine, Et vers nous pas pas la raison s'achemine. La voix...
235 - Posie clbrant les grands vnemens et s'associant aux ftes publiques , dans les temps anciens et dans les temps modernes , et qui obtint une demi-couronne 2.
240 - Citoyens, je n'achve pas; je m'arrte devant l'histoire ; songez qu'elle jugera votre ju gement, et que le sien sera celui des sicles. Desze cessa de parler. Ni son loquence sage et mesure , ni la force et la vrit de ses raisons ne changrent point les dispositions de ces hommes dtermins dans leur cur condamner Louis la mort. Ils l'avaient cout en silence; mais c'tait ce froid silence du cur qui ferme...
253 - Nam illa quidem piget dicere , bis annis quindecim qum ludibrio fuerilis superbi paucorum; qum fd , qumque inulti perierint vestri defensores ; ut