Des hallucinations, ou Histoire raisonne des apparitions [&c.].

 

 - 

.

295 - C'est prcisment ce que je vous dis: c'est au nom de la philosophie, de l'humanit, de la libert, c'est sous le rgne de la raison qu'il vous arrivera de finir ainsi, et ce sera bien le rgne de la raison...
293 - Oui, vos temples, Seigneur, seront dpouills et dtruits, vos ftes abolies , votre nom blasphm, votre culte proscrit. Mais qu'entends-je? grand Dieu! que vois-je? Aux saints cantiques qui faisaient retentir les votes sacres en votre honneur succdent des chants lubriques et profanes! Et toi, divinit infme du Paganisme, impudique Vnus, tu viens ici mme prendre audacieusemeni la place du Dieu vivant, t'asseoir sur le trne du Saint des Saints, et recevoir l'encens coupable de...
307 - ... et... Je vous l'ordonne, lui rpliquai-je; un rve est toujours involontaire, ce n'est qu'une illusion. Parlez avec sincrit. Mon pre, dit-il alors, peine tais-je couch, que j'ai rv que vous aviez tu ma mre, que son ombre sanglante m'tait apparue...
296 - Voil bien des miracles (et cette fois c'tait moi qui parlais)! et vous ne m'y mettez pour rien? Vous y serez pour un miracle tout au moins aussi extraordinaire vous serez alors chrtien.
572 - Frre Jacques, je suis messager du Dieu tout-puissant, qui te viens acertener que par toi le tyran de France doit tre mis mort. Pense donc toi, et te prpare, comme la couronne de martyre t'est aussi prpare.
377 - Je sentais ces poils dgotants m'effleurer le cou et le visage. Qu'on juge de la terreur que doit inspirer une vision pareille : je restais immobile dans la position o je me trouvais, n'osant pas tourner la page, et les yeux fixs dans la glace sur la terrible apparition. Une sueur froide coulait sur tout...
292 - Vienne, lequel, en baillant la paix audict seigneur, luy dyct ces paroles : Sire , Dieu vous donne la paix et le repos ; vous les avez si vous voulez , quia consummatum est. Vostre en nemi , le duc de Bourgogne , est mort ; il vient d'tre tu, et son arme
xii - C'est la question pose entre ceux qui reconnaissent et ceux qui ne reconnaissent pas un ordre surnaturel, certain et souverain, quoique impntrable la raison humaine ; la question pose, pour appeler les choses par leur nom, entre le supernaluralisme et le rationalisme.
377 - say ce qui m'est survenu depuis deux ou trois jours, mais je me trouve l'esprit et le corps gran...
294 - Un .seul des convives n'avait point pris de part toute la joie de cette conversation , et avait mme laiss tomber tout doucement quelques plaisanteries sur notre bel enthousiasme. C'tait Cazotte, homme aimable et original , mais malheureusement infatu des rveries des illumins. Il prend la parole et du ton le plus srieux : Messieurs , dit-il , soyez satisfaits , vous verrez tous cette grande et sublime rvolution que vous d