Google YouTube Gmail Drive »
 
" On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777, la reine , tant seule dans ses cabinets, nous fit appeler, mon beau-pre et moi, et, nous prsentant sa main baiser, nous dit que,... "
Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette, reine de France et de ... - 186
Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1826
-

Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette, reine de France et de ...

Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1822 - : 788
...derniers mois de i777, la reine, tant seule dans ses cabinets, nous fit appeler, mon beau -pre et moi, et nous prsentant sa main baiser, nous...de France, et qu'elle esprait bientt avoir des enfans ; qu'elle avait jusqu' ce moment su cacher ses peines, mais qu'en secret elle avait vers...
-

Collection des mmoires relatifs la Revolution franaise, 11

1822
...donner des hritiers au trne. On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu long-temps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777,...tant seule dans ses cabinets , nous fit appeler, mon beau -pre et moi, et nous prsentant sa main baiser, nous dit que, nous regardant l'un et l'autre...
-

Collection des mmoires relatifs la rvolution franaise ...

Saint Albin Berville, Franois Barrire - 1823
...donner des hritiers au trne. On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu long-temps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777,...prsentant sa main baiser, nous dit que, nous regaiv dant l'un et l'autre comme des gens bien occups de son bonheur , elle voulait recevoir nos...
-

Mmoires de P. L. Hanet Clry, ancien valet de chambre de Madame royale ...

Jean-Pierre-Louis Hanet Clry - 1825
...etmoi, et, nousprsentant sa main baiser -, elle nous dit que, nous regardant l'un *et l'av&re comme des gens bien occups de son bonheur , elle...France , et qu'elle esprait bientt avoir des enfans ; qu'elle avait jusqu' ce moment.su cacher ses peines, mais qu'en secret elle avait...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant ..., 10

1849
...de donner des hritiers au trne. On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777,...l'un et l'autre comme des gens bien occups de son bonbeur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France , et qu'elle...
-

Mmoires sur la vie de Marie-Antoinette: reine de France et de Navarre ...

Madame Campan, Franois Barrire - 1849 - : 488
...obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777, la reine , tanl seule dans ses cabinets, nous fit appeler, mon beau-pre...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France , et qu'elle esprait bientt avoir des enfants;...
-

Coup d'oeil sur le rgne de Louis XVI: depuis son avnement la couronne ...

Herv Louis F.J.B. Clrel comte de Tocqueville, Herv de Tocqueville - 1850 - : 403
...tous les ambitieux 1 Vers les derniers mois de 1 777, la reine, tant seule dans son cabinet , nous fit appeler, mon beau-pre et moi , et nous...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments; qu'enfin elle tait reine de France, et qu'elle esprait bientt avoir des enfants;...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant le 18e ...

Franois Barrire, Mathurin Lescure - 1867
...de donner des hritiers au trne. On s'entretenait tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de 1777,...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France , et qu'elle esprait bientt avoir des enfants...
-

Bibliotheque des mmoires relatifs a l'histoire de France, 10

1876
...tout bas des obstacles qui avaient pu longtemps s'y opposer. Enfin, vers les derniers mois de I777, lu reine , tant seule dans ses cabinets, nous fit appeler,...occups de son bonheur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France , et qu'elle esprait bientt avoir des enfants;...
-

Marie-Antoinette et sa famille, 282

Mathurin Franois Adolphe de Lescure, Mathurin Lescure - 1879 - : 566
...ajoutait une confidence qui en doublait le prix. Elle nous dit, raconte Mm' Campan elle-mme, que nous regardant l'un et l'autre comme des gens bien occups de son bon heur, elle voulait recevoir nos compliments ; qu'enfin elle tait reine de France, et qu'elle...
-




  1. PDF