Suite des pices justificatives, tom.2

1793
 

 - 

.

1
1
2
2
3
4
4
24
5
27
6
58
7
78
8
88
9
90

89 - Je croirais calomnier cependant les sentiments de la nation si je ne recommandais ouvertement mon fils MM. de Chamilly et Hue , que leur vritable attachement pour moi avait ports s'enfermer avec moi dans ce triste sjour, et qui ont pens en tre les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Clry, des soins duquel j'ai eu tout lieu de me louer depuis qu'il est avec moi.
85 - Je pardonne de tout mon cur ceux qui se sont faits mes ennemis , sans que je leur en aie donn aucun sujet , et je prie Dieu de leur pardonner...
70 - Roi n'a oppos aux menaces et aux insultes des factieux que sa conscience et son amour pour le bien public. Le Roi ignore quel sera le terme o ils voudront s'arrter, mais il a besoin de dire la Nation franaise que la violence, quelque excs qu'on veuille la porter, ne lui arrachera jamais un consentement tout ce qu'il croira contraire l'intrt public.
79 - ... que le pouvoir royal soit intact, car il est garanti par la constitution ; qu'il soit indpendant, car cette indpendance est un des ressorts de notre libert; que le roi soit rvr, car il est investi de...
87 - Je recommande mon fils, s'il avait le malheur de devenir roi, de songer qu'il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens, qu'il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommment tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'prouve; qu'il ne peut faire le bonheur des peuples qu'en rgnant suivant les lois...
85 - Dieu de me pardonner tous mes pchs ; j'ai cherch les connatre scrupuleusement, les dtester, et m'humilier en sa prsence. Ne pouvant me servir du ministre d'un prtre catholique, je prie Dieu de recevoir...
70 - Si ceux qui veulent renverser la monarchie ont besoin d'un crime de plus, ils peuvent le commettre. Dans l'tat de crise o elle se trouve, le Roi donnera jusqu'au dernier moment toutes les autorits constitues l'exemple du courage et de la fermet qui seuls peuvent sauver l'empire.
78 - Mais pour que nous , soldats de la libert , combattions avec efficacit ou mourions avec fruit pour elle, il faut que le nombre des dfenseurs de la patrie soit promptement proportionn celui de ses adversaires; que les...
89 - Je prie MM. de Malesherbes, Tronchet et Desze, de recevoir ici tous mes remercments, et l'expression de ma sensibilit, pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donns pour moi. Je finis en dclarant devant Dieu, et prt paratre devant lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancs contre moi.
85 - Dieu de leur pardonner , de mme qu' ceux qui , par un faux zle ou par un zle mal entendu , m'ont fait beaucoup de mal.