Histoire des Montagnards, 2

V. Lecou, 1847 - 476
 

 - 

.

-

125 - Le tocsin qu'on va sonner n'est point un signal d'alarme, c'est la charge sur les ennemis de la patrie. Pour les vaincre, Messieurs, il nous faut de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace, et la France est sauve 1 1.
100 - La ville de Paris et tous ses habitants sans distinction seront tenus de se soumettre sur-le-champ et sans dlai au roi, de mettre ce prince en pleine et entire libert et de lui assurer, ainsi qu' toutes les personnes royales, l'inviolabilit et le respect auxquels le droit de la nature et des gens oblige les sujets envers les souverains; Leurs...
157 - Eh! qu'est-il besoin de discuter quand tout le monde est d'accord ! Les rois sont dans l'ordre moral ce que les monstres sont dans l'ordre physique. Les cours sont l'atelier des crimes et la tanire des tyrans. L'histoire des rois est le martyrologe des nations. Ds que nous sommes tous galement pntrs de cette vrit, qu'est-il besoin de discuter?
283 - Dans mon opinion la justice veut que Louis meure, et la politique le veut galement. Jamais , je l'avoue, devoir ne pesa davantage sur mon cur que celui qui m'est impos ; mais je pense que pour prouver votre attachement aux lois de l'galit , pour prouver que les ambitieux ne vous effraient point , vous devez frapper de mort le tyran. Je vote pour la mort.
100 - Tuileries est forc ou insult , que s'il est fait la moindre violence, le moindre outrage leurs majests le roi, la reine et la famille royale, s'il n'est pas pourvu immdiatement leur sret, leur conservation et leur libert...
57 - Je continue et je dnonce M. Robespierre un homme qui, par amour pour la libert de sa patrie, devrait peut-tre s'imposer lui-mme la peine de l'ostracisme, car c'est servir le peuple que de se drober son idoltrie. Je lui dnonce...
166 - On prtend qu'il est parmi nous des hommes qui ont l'opinion de vouloir morceler la France ; faisons disparatre ces ides absurdes, en prononant la peine de mort contre leurs auteurs. La France doit tre un tout indivisible. Elle doit avoir unit de reprsentation. Les citoyens de Marseille veulent donner la main aux citoyens de Dunkerque.
370 - D'ailleurs, je suis perscute pour la cause de la libert; je suis malheureuse; il suffit que je le sois pour avoir droit votre protection , Il tait sept heures du soir.
232 - Quand vous aurez eu pendant quelque temps des officiers de morale qui auront fait pntrer la lumire auprs des chaumires, alors il sera bon de parler au peuple morale et philosophie. Mais jusque-l il est barbare, c'est un crime de lse-nation que d'ter au peuple des hommes dans lesquels il peut trouver encore quelques consolations.
448 - Tuileries : l'esprance et la gaiet rayonnaient sur tous les visages ; les femmes ajoutaient l'embellissement par les parures les plus lgantes. On sentait qu'on clbrait la fte de l'auteur de la Nature. Robespierre mangeait peu.