Le pape Clment xiv, seconde lettre

 

 - 

.

1
3
2
5
3
6
4
8
5
10
6
11
7
18
8
21
14
50
15
56
16
82
17
83
18
84
19
86
20
96
21
98

9
32
10
35
11
43
12
48
13
49
22
131
23
145
24
188
25
208

154 - ... frais. Elle n'aurait pas t suffisante pour payer des professeurs laques. De plus, c'tait l'universit des jsuites que se formaient les thologiens destins remplir les cures. Si l'ordre avait t supprim, l'universit ne subsisterait plus, et l'on aurait t ncessit d'envoyer les Silsiens tudier la thologie en Bohme, ce qui aurait t contraire aux principes fondamentaux du gouvernement.
207 - Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges trompeurs, et avec toutes les illusions qui peuvent porter l'iniquit ceux qui prissent, parce qu'ils n'ont pas reu et aim la vrit pour tre sauvs. C'est pourquoi Dieu leur enverra des illusions si efficaces, qu'ils croiront au mensonge ; afin que tous ceux qui n'ont point cru la vrit, mais qui ont consenti l'iniquit, soient condamns.
154 - ... le reste des moines est d'une ignorance crasse ; il fallait donc conserver les jsuites, ou laisser prir toutes les coles. Il fallait donc que l'ordre subsistt, pour fournir des professeurs mesure qu'il venait en manquer; et la fondation pouvait fournir la dpense ces frais.
133 - Voici, l'heure vient, et elle est dj venue, que vous serez disperss chacun de son ct, et que vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, parce que mon Pre est avec moi. 33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi ; vous aurez des afflictions dans le monde, mais prenez courage* j'ai vaincu le monde.
145 - Jsus souscrire la dclaration gallicane de 1682. A la page 49. le Pre Theiner ajoute : Clment XIII ne tarda pas lui-mme reconnatre sa mprise, et supprima bientt son allocution. Aucun cardinal n'en pouvait parler dsormais. Il la tint renferme avec un tel soin, qu'il portait toujours sur lui la clef du tiroir o il l'avait dpose; et il remercia en termes pleins de bienveillance les cardinaux qui l'avaient prvenu du danger auquel il allait s'exposer.
166 - ... elle a oppos, pendant prs de deux sicles, au torrent imptueux de la rforme une forte digue, cela est vrai ; mais ce qui est vrai aussi , c'est qu'elle n'a produit dans le clerg sculier que peu d'hommes rellement remarquables. On pourrait peine en citer un seul. Ajoutez cela cette triste circonstance, que les jsuites, dans les derniers temps de leur existence, avaient dans l'empire, plus encore que dans les autres pays, comme la France, l'Italie, le Portugal et l'Espagne,...
134 - C'est peut-tre plus encore, ditil, l'abolition de la Compagnie de Jsus, qu'au progrs des lumires qu'on doit attribuer le rapide et facile renversement de l'autorit papale . En face de ce double effet, produit par la mme cause, pourquoi n'accorderions-nous...
105 - Nous mandons en outre', et nous dfendons, en vertu de la sainte obissance, tous et chacun des ecclsiastiques rguliers et sculiers, quels que soient leur grade, dignit, qualit et condition, et notamment ceux qui ont t jusqu' prsent attachs la Socit et qui en faisaient partie, de s'opposer ...
168 - Etats catholiques, si l'on ne s'appliquait avec vigueur et nergie faire chouer le complot impie des Encyclopdistes et contrecarrer leur tendance irrligieuse. Cette tendance se dvoile le mieux dans leur combat contre la Socit de Jsus. Voltaire , ce Luther du dix-huitime sicle , tait la tte de l'infernale ligue.
145 - Paris, le 19 dcembre 1761, rappetait dans son allocution la violence avec laquelle on avait contraint par la voie la plus illgale les membres de la Compagnie de Jsus souscrire la dclaration gallicane de 1682.