Esquisse d'une politique chrtienne, 1

C. Dillet, 1869
 

 - 

.

-

384 - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cur, de toute ton me et de toute ta pense. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-mme.
100 - Les lois, dans la signification la plus tendue, sont les rapports ncessaires qui drivent de la nature des choses; et, dans ce sens, tous les tres ont leurs lois : la divinit a ses lois, le monde matriel a ses lois, les intelligences suprieures l'homme ont leurs lois, les btes ont leurs lois, l'homme a ses lois.
517 - Tous les corps, le firmament, les toiles, la terre et ses royaumes, ne valent pas le moindre des esprits ; car il connat tout cela, et soi ; et les corps, rien. Tous les corps ensemble, et tous les esprits ensemble, et toutes leurs productions, ne valent pas le moindre mouvement de charit; cela est d'un ordre infiniment plus lev.
292 - Tous les corps ensemble, et tous les esprits ensemble, et toutes leurs productions, ne valent pas le moindre mouvement de charit; cela est d'un ordre infiniment plus lev. De tous les corps ensemble, on ne saurait en faire russir une petite pense : cela est impossible, et d'un autre ordre. De tous les corps et esprits, on n'en saurait tirer un mouvement de vraie charit : cela est impossible, et d'un autre ordre, surnaturel.
149 - Toute puissance m'a t donne dans le ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Pre et du Fils et du Saint-Esprit.
15 - Je vis ensuite une grande multitude, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient debout devant le trne et devant l'agneau, vtus de robes blanches, et ayant des palmes la main.
164 - il ajoute : et je te donnerai les clefs du royaume des cieux. Toi, qui as la prrogative de la prdication de la foi, tu auras aussi les clefs qui dsignent l'autorit du gouvernement; ce que tu lieras sur la terre, sera li dans le ciel, et ce que tu dlieras sur la terre sera dli dans le ciel.
131 - Avant toutes ces lois sont celles de la nature, ainsi nommes parce qu'elles drivent uniquement de la constitution de notre tre. Pour les connatre bien, il faut considrer un homme avant l'tablissement des socits. Les lois de la nature seront celles qu'il recevrait dans un tat pareil.
132 - Cette loi qui, en imprimant dans nous-mmes l'ide d'un crateur, nous porte vers lui, est la premire des lois naturelles par son importance, et non pas dans l'ordre de ces lois.
313 - que tu ne voudrais pas qu'on te ft...