Histoire de la langue franaise des origines 1900 ...

A. Colin, 1911
 

 - 

.

-

68 - Surtout qu'en vos crits la langue rvre, Dans vos plus grands excs vous soit toujours sacre ; En vain vous me frappez d'un son mlodieux, Si le terme est impropre ou le tour vicieux : Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme, Ni d'un vers ampoul l'orgueilleux solcisme : Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse, un mchant crivain.
563 - Qu'il embellt cette magnifique et dlicieuse maison, ou bien qu'il munt un camp au milieu du pays ennemi et qu'il fortifit une place ; qu'il marcht avec une arme parmi les prils, ou qu'il conduist ses amis dans ces superbes alles, au bruit de tant de jets d'eau qui ne se taisaient ni jour ni nuit, c'tait toujours le mme homme, et sa gloire le suivait partout.
324 - Versaille aux carrosses du roi; Les autres, tas de gueux, drles patibulaires, Habitant les patois ; quelques-uns aux galres Dans l'argot; dvous tous les genres bas; Dchirs en haillons dans les halles; sans bas, Sans perruque ; crs pour la prose et la farce ; Populace du style au fond de l'ombre parse...
408 - Elles veulent crire, et devenir auteurs. Nulle science n'est pour elles trop profonde, Et cans beaucoup plus qu'en aucun lieu du monde : Les secrets les plus hauts s'y laissent concevoir, Et l'on sait tout chez moi, hors ce qu'il faut savoir. On y sait comme...
563 - Quand vous voyez quelquefois un nombreux troupeau qui, rpandu sur une colline vers le dclin d'un beau jour, pat tranquillement le thym et le serpolet, ou qui broute dans une prairie une herbe menue et tendre qui a chapp la faux du moissonneur ; le berger, soigneux et attentif, est debout auprs de ses brebis, il ne les perd pas de vue, il les suit...
288 - Je dirai que cela est digne du caractre qu'elle a pris ; et qu'il ya des personnes qui se rendent ridicules, pour vouloir avoir trop d'honneur. Bien qu'elle ait de l'esprit, elle a suivi le mauvais exemple de celles qui, tant sur le retour de l'ge, veulent remplacer de quelque chose ce qu'elles voient qu'elles perdent, et prtendent que les grimaces d'une pruderie scrupuleuse leur tiendront lieu de jeunesse et de beaut.
288 - L'honntet d'une femme n'est pas dans les grimaces. Il sied mal de vouloir tre plus sage que celles qui sont sages. L'affectation en cette matire est pire qu'en toute autre ; et je ne vois rien de si ridicule que cette dlicatesse d'honneur qui prend tout en mauvaise part, donne un sens criminel aux plus innocentes paroles, et s'oflense de l'ombre des choses.
614 - Quand on voit le style naturel, on est tout tonn et ravi; car on s'attendait de voir un auteur, et on trouve un homme.
71 - BALZAC avaient les premiers rencontr , et que tant d'auteurs depuis eux ont laiss perdre ; l'on a mis enfin dans le discours tout l'ordre et toute la nettet dont il est capable : cela conduit insensiblement y mettre de l'esprit.
233 - Quelle perscution le car n'at-il pas essuye! et s'il n'et trouv de la protection parmi les gens polis, n'tait-il pas banni honteusement d'une langue qui il a rendu de si longs services, sans qu'on st quel mot lui substituer? Cil a t dans ses beaux jours le plus joli mot de la langue franaise; il est douloureux pour les potes qu'il ait vieilli. Douloureux ne...