Les embarras philosophiques du droit naturel

Vrin, 2002 - 372
La question du droit naturel a, depuis vingt-cinq siecles, traverse l'histoire de la philosophie du droit en Occident. Cet ouvrage entend montrer que, malgre sa perennite, ce concept qui, pourtant, a resiste a tous les assauts que lui ont livres les positivismes scientifiques, est greve d'une lourde indecision philosophique: qu'il s'agisse d'en determiner le lieu d'ancrage, de preciser les rapports qu'entretiennent avec lui les divers systemes du droit positif ou de suivre les metamorphoses, plus ou moins pertinentes, qui ont affecte la maniere de le penser, le droit naturel s'entoure d'une problematicite radicale qui fait naitre des polemiques et des malentendus. Dans ce climat de conflictualite remanente, son idee se profile neanmoins come une exigence transcendantale qui donne sens et valeur aux ordres du droit positif - ce qui explique que, si souvent decretee de mort, elle connaisse une perpetuelle resurrection.
 

 - 

.

a Nietzsche et la mort du droit naturel
301
Karl Popper et la misre de lhistoricisme
309
La dnaturation de la naturalit du droit
315