Journal politique de Bruxelles

1778

 - 

.

-

2 - M. deGimat, officier franais , prendra pour moi les arrangemens qui vous conviendront; je ne doute pas que pour l'honneur de son compatriote, le gnral Clinton ne veuille bien s'y prter. Quant moi, Milord , tous me sont bons, pourvu qu' l'avantage glorieux d'tre Franais , je joigne celui de prouver un homme de votre nation qu'on n'attaque jamais inpuument la mienne.
114 - ... il vint Breft ; les matelots qui y arrivoient fans gardes & fans contrainte , s'y difputoient l'honneur d'tre embarqus les premiers ; il fe promena de vaifleau en vaiffeau , & il vit par-tout , fous des couleurs animes , l'empreinte du courage & de la libert.
112 - Comment , aprs un double aveu fi prcis , de la fituation refpective des deux armes , ofez-vous dire aux Nations qui vous jugent , la vtre que vous n'avez trompe qu'un moment , que les Franois fe formant en bataille , vous ne cherchtes point les interrompre dans l'excution , &* que vous les...
113 - Les premiers rayons du jour nous retrouvrent fur-le-champ de bataille que vous aviez abandonn , & que nous ne quittmes que parce qu'il n'y reftoit plus une feule voile ennemie. La flotte du Roi ne put pas nous atteindre ! en s'loignant de nous , on le croira fans peine. Dans ftat o fe trouvaient les vaijfeaux l'gard de leurs mts , de leurs vergues & de leurs voiles.
113 - S'ils avoient t SI BATTUS , eux qui vous avoient provoqu en ordre de combat , qu'tiez-vous donc , vous, qui n'aviez pu ni manuvrer, ni vous former , ni combattre ? Ils profiterent de la nuit...
22 - Franois refta toute la journe du 28 dans les mmes eaux o il avoit combattu; il vous fit fuivre par fes frgates, &, vous tiez dj bien loin quand il profita de la. proximit de fon port pour y dbarquer fes blefles & rparer des dommages , fuites invitables d'un combat.
22 - ... pas l'excufe de l'avoir perdu de vue , ne vous difcernant plus dans la profonde obfcurit dont...
147 - Il connot d'autant rnieu.x les fentimens que nous vous portons, & il eft d'autant plus en tat de vous en rendre tmoignage , qu'il a t charg de notre part de ngocier avec vos Dputs , & qu'il a fign avec eux les Traits qui cimentent notre union. Nous vous prions d'ajouter foi entire...
158 - PATENTES portant que les prtres qui entreront l'avenir dans la congrgation de la doctrine chrtienne , seront rputs capables de recueillir toute succession directe ou collatrale.
156 - Rien n'a tant de force sur les hommes que l'exemple de leurs chefs. Les officiers gnraux et suprieurs doivent faire en sorte que le leur inspire l'assurance et l'audace aux troupes qu'ils commandent...; il est trs diffrent d'ordonner aux hommes de marcher au danger, ou de les y conduire... Comme le sort des armes est toujours incertain, et comme, malgr les dispositions les mieux faites, le meilleur chef peut perdre une bataille, le gnral, avant de la donner, indiquera aux commandants...