Les martyrs de la foi pendant la Rvolution franaise, 2

Mathiot, 1821
 

 - 

.

-

575 - je jure de remplir mes fonctions avec exactitude, d'tre fidle la Nation, la Loi et au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution dcrte par l'Assemble Nationale et sanctionne par le Roi.
480 - France, tendant soit faciliter leur entre dans les dpendances de l'empire franais ; soit leur livrer des villes, forteresses, ports, vaisseaux, magasins ou arsenaux appartenant la France, soit leur fournir des secours en soldats, argent, vivres ou munitions, soit favoriser d'une manire quelconque le progrs de leurs armes sur le territoire franais, ou contre nos forces de terre ou de mer, soit branler la fidlit des officiers, soldats et des autres citoyens envers...
209 - attentat contre la rpublique, sera puni de mort. Article 2 e ( du 6 octobre 1791 . Toute conspi ration et complot, tendant troubler l'tat par une guerre civile, en armant les citoyens les uns contre les autres, ou contre l'exercice de l'autorit lgitime,
125 - Bac sera livr l'excuteur des jugemens criminels, pour tre mis mort sur la petite place de cette commune (Privas), dans le dlai de vingt-quatre heures ; dclare ses biens confisqus au profit de la rpublique, conformment aux articles cits, et l'article xvi ; ordonne que le prsent jugement sera excut la diligence de l'accusateur public...
309 - ... de Saint-Yon , transforme en prison. L'accusateur public du tribunal criminel du dpartement de la Seine-Infrieure sigeant Rouen , s'applaudissant d'avoir provoquer la condamnation de ces quatre honorables victimes , se hta de les faire amener dans la prison de ce tribunal, qui toit celle de l'ancien parlement. Le mandat qu'il donna en cette occasion, et qui fut transcrit en entier sur le registre d'crou, dont nous avons un extrait lgalis, est ainsi conu : Olivier...
360 - J'ai d'autant plus raison de trouver trange cette dmarche, que je n'ai nullement concouru ce qu'il vous plat d'appeller votre lection, et que bien loin d'avoir jamais eu avec vous aucune communion , je n'ai jamais regard...
396 - ... agens de la perscution; et ils la saisirent avec lui. Tous les deux furent amens Paris, et traduits devant le tribunal rvolutionnaire. Les juges condamnrent le chanoine Champagne la peine de mort, comme convaincu d'avoir compos et distribu des crits (religieux et catholiques) tendans au rtablissement de la royaut , et la dissolution de la Convention nationale, lesquels toient attentatoires la souverainet du peuple . La sentence fut prononce le 14 nivse...
581 - Exposition de mes sentiments sur les vrits auxquelles on prtend que la constitution civile du clerg donne atteinte, et Recueil d'autorits et de rflexions qui la favorisent; 1791, in-8.
495 - Le glaive sanglant est lev ( bis ) . Prparons-nous la victoire ; Sous les drapeaux d'un Dieu mourant, Que chacun marche en conqurant ; Courons tous , volons la gloire : Ranimons notre ardeur, Nos corps sont au Seigneur : Montons , Montons...
550 - XVI), de sa sur, de ses ministres , et la conspiration de l'tranger, en tentant d'ouvrir la maison d'arrt, dite des Carmes, pour anantir la Convention nationale . L'absurdit d'un tel prtexte masquoit bien maladroitement le motif vritable de la mort de cet ecclsiastique. Suivant une notice particulire qui nous est transmise, Delaune auroit t condamncomme prtre incendiaire et turbulent . Un de ses plus vnrables compagnons de captivit, M.