Rponses aux principales objections contre la puissance et contre l'infaillibilit du Pape

Leguicheux-Gallienne, 1877 - 158
 

 - 

.

1
1
2
3
3
75
4
134
5
157
6

-

25 - Nous dclarons , en consquence , que les rois et les souverains ne sont soumis aucune puissance ecclsiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles , qu'ils ne peuvent tre dposs...
63 - ... que l'Église de France n'approuve pas l'opinion de ceux qui donnent atteinte ces dcrets ou qui les affaiblissent en disant que leur autorit n'est pas bien tablie, qu'ils ne sont point approuvs, et qu'ils ne regardent que le temps du schisme.
138 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je btirai mon Église et les portes de l'enfer ne prvaudront point contre elle.
24 - Jsus-Christ nous apprenant lui-mme que son royaume n'est point de ce monde ; et en un autre endroit : Qu'il faut rendre Csar ce qui est Csar et Dieu ce qui est Dieu. Et qu'ainsi ce prcepte de l'aptre...
66 - Qu'ainsi il faut rgler l'usage de la puissance apostolique, en suivant les canons faits par l'Esprit de Dieu et consacrs par le respect gnral de...
24 - Que saint Pierre et ses successeurs, vicaires de Jsus-Christ, et que toute l'Église mme, n'ont reu de puissance de Dieu que sur les choses spirituelles et qui concernent le salut...
20 - Jsus-Christ, l'obissance qui leur est due par tous les chrtiens, et la majest si vnrable, aux yeux de toutes les nations, du sige apostolique, o s'enseigne la foi el se conserve l'unit de l'Église.
155 - ... jouit pleinement , par l'assistance divine qui lui a t promise dans la personne du bienheureux Pierre, de cette infaillibilit dont le divin Rdempteur a voulu que son Église ft pourvue en dfinissant sa doctrine touchant la foi et les murs...
21 - Pontifes romains, ses successeurs institus par Jsus-Christ, l'obissance qui leur est due par tous les chrtiens, et la majest si vnrable aux yeux de toutes les nations du Sige Apostolique o s'enseigne la foi et se conserve l'unit de l'Eglise.
70 - Que, quoique le pape ait la principale part dans les questions de foi, et que ses dcrets regardent toutes les Eglises et chaque Eglise en particulier, son jugement n'est pourtant pas irrformable, moins que le consentement de l'Eglise n'intervienne.