Oeuvres diverses, 3-4

Jansen, an 6 de la Rpublique, 1798
 

 - 

.

-

97 - Dans ces tableaux nouveaux, parlans et vivans, tous les objets s'offrent nous sous tous les aspects. Les hommes et les peuples, toujours en rapport, toujours aux prises les uns avec les autres, nous dcouvrent l'envi leurs vices et leurs vertus. L'enthousiasme, la haine et l'impartialit tracent alternativement le portrait de Philippe. Les tristes hymnes des Messniens accusent l'orgueil de Lacdmone. Les Athniens laissent entrevoir leur corruption au travers de leurs agrmens. Le...
95 - Tous les difices sont relevs sur leurs fondemens , toutes les colonnes sur leurs bases, toutes les statues sur leurs pidestaux ; chaque chose a repris sa forme, son lustre et sa place...
87 - ... cette matire abstraite , il y rpandit des lumires , et la soumit des principes inconnus avant lui; galement judicieux, soit qu'il suive ses devanciers ou qu'il les abandonne , il ne...
89 - Mais qui put exposer des tres si borns un aussi vaste projet? De quels signes se sont-ils servis pour en tablir d'autres? Quel gnie suprieur a pu leur offrir le tableau rapide des suppositions, des convenances , des relations , des particularits que la thorie de tous ces idiomes , depuis celui de l'Attique jusqu' ceux de la Guine , embrasse galement? En un mot, qui leur a trac le plan de toutes les oprations de l'esprit, auxquelles un systme grammatical doit se rapporter,...
86 - ... point pour lui sa rsignation. Beaucoup de secours lui furent offerts; presque tous ont t refuss. En vain essayoit-on d'exiger son secret , pour obtenir son aveu. S'il accepta quelquefois le service , il refusa toujours la condition. Il voulut honorer ceux qu'il avoit choisis pour ses bienfaiteurs , en s'honorant de leurs bienfaits ; et dans sa manire de leur devoir, il leur disputa le prix de la gnrosit. Du reste, plaant tous ses plaisirs dans la satisfaction intrieure, et...
99 - ... son bien , de son courage , de ses talens , de ses Veilles , comme l'arbre doit le tribut de son ombre et de ses fruits aux lieux o il a pris racine.
11 - Mais c'est Nismes principalement o tout devient un objet d'admiration pour un antiquaire : c'est l qu'on trouve l'amphithtre le mieux conserv de tous ceux qui subsistent, et cette maison carre qu'on regarde depuis longtemps comme le chef-d'uvre de l'architecture ancienne , et le dsespoir de la moderne. Cependant on ne jouit de ce spectacle qu'avec une sorte de douleur. Un peuple grossier, log dans l'intrieur et sur les gradins mme de l'amphi , thtre , le dgrade sans...
89 - ... champs et des bois , et nos anctres furent des hommes. Mais qui put exposer des tres si borns un aussi vaste projet ? De quels signes se sont-ils servis pour en tablir d'autres ? Quel gnie suprieur a pu leur offrir le tableau rapide des suppositions , des convenances , des relations , des particularits que la thorie de tous ces idiomes, depuis celui de...
71 - Grain?n&ire gnrale ; persuad que les lois du langage drivent d'un petit nombre de principes gnraux qu'il avoit retrouvs dans toutes les langues , il remonte ces premiers principes, et , les appliquant aux cas particuliers , il en fait sortir une foule de prceptes lumineux. Au milieu de tant de discussions arides et d'ides abstraites, on a de la peine le suivre ; mais on est toujours forc d'admirer la finesse de ses rues, ou l'intrpidit de son courage.
95 - Boufflers, est le pays qui atteste le inoins ce que fut autrefois la Grce; le voyageur qu'une curiosit audacieuse a conduit loin de sa patrie vers ces rivages dsols n'y retrouve pas mme la nature, et pour unique fruit de tant de fatigues et de dangers, il ne remporte qu'une grande...