Mmoires d'un prtre rgicide ...

 

 - 

.

-

430 - ... autre manire que ce puisse tre ; je prie Dieu particulirement de jeter des yeux de misricorde sur ma femme, mes enfans, et ma sur, qui souffrent depuis long-temps avec moi, de les soutenir par sa grce, s'ils viennent me perdre, et tant qu'ils resteront dans ce monde -prissable.
432 - ... point de respect, il est plus nuisible qu'utile. Je recommande mon fils d'avoir soin de toutes les personnes qui m'taient attaches, autant que les circonstances o il se trouvera lui en donneront les facults ; de songer que c'est une dette sacre que j'ai contracte envers les enfants ou les parents de ceux qui ont pri pour moi, et ensuite de ceux qui sont malheureux pour moi.
432 - ... de trouble et d'effervescence on n'est pas le matre de soi ; et je prie mon fils, s'il en trouve l'occasion, de ne songer qu' leur malheur.
433 - Hue , que leur vritable attachement pour moi avait ports s'enfermer avec moi dans ce triste sjour, et qui ont pens en tre les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Clry , des soins duquel j'ai eu tout lieu de me louer , depuis qu'il est avec moi ; comme c'est lui qui est rest avec moi jusqu' la fin , je prie MM.
430 - Je pardonne de tout mon cur ceux qui se sont faits mes ennemis , sans que je leur en aie donn aucun sujet , et je prie Dieu de leur pardonner...
425 - La Convention nationale dclare nul l'acte de Louis Capet, apport la barre par ses conseils, qualifi d'appel la nation du jugement contre lui rendu par la Convention ; dfend qui que ce soit d'y donner aucune suite , peine d'tre poursuivi et puni comme coupable d'attentat contre la sret gnrale de la rpublique.
80 - Allez dire votre matre que nous sommes ici par la volont du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baonnettes.
430 - Je recommande mes enfants ma femme, je n'ai jamais dout de sa tendresse maternelle pour eux, je lui recommande surtout d'en faire de bons chrtiens et d'honntes hommes, de ne leur faire regarder les grandeurs de ce monde-ci (s'ils sont condamns les prouver) que comme des biens dangereux et prissables...
383 - L'Assemble nationale , considrant que les dangers de la patrie sont parvenus leur comble ; Que c'est pour le Corps lgislatif le plus saint des devoirs d'employer tous les moyens de la sauver \ qu'il est impossible d'en trouver d'efficaces, tant qu'on ne s'occupera pas de tarir la source de ses maux...
430 - Dieu de recevoir la ferme rsolution o je suis, s'il m'accorde vie, de me servir aussitt que je le pourrai du ministre d'un prtre catholique pour m'accuser de tous mes pchs, et recevoir le sacrement de pnitence. Je prie tous ceux que je pourrais avoir...