Histoire gnrale du IV sicle á nos jours: Napolon, 1800-1815

A. Colin, 1897 - 1011
 

 - 

.

-

914 - La victoire marchera au pas de charge; l'aigle avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame...
260 - Saintet dclarera aux titulaires des vchs franais qu'elle attend d'eux, avec une ferme confiance, pour le bien de la paix et de l'unit, toute espce de sacrifices, mme celui de leurs siges. D'aprs cette exhortation...
897 - Les puissances allies ayant proclam que l'empereur Napolon tait le seul obstacle au rtablissement de la paix en Europe, l'empereur Napolon, fidle son serment, dclare qu'il renonce, pour lui et ses hritiers, aux trnes de France et d'Italie, et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, mme celui de la vie, qu'il ne soit prt faire l'intrt de la France.
268 - Les consistoires veilleront au maintien de la discipline, l'administration des biens de l'glise et celle des deniers provenant des aumnes.
71 - Les Anglais veulent la guerre : mais, s'ils son.t les premiers tirer l'pe, j'e serai le dernier la remettre dans le fourreau ; ils ne respectent pas les traits, il faut dornavant les couvrir d'un crpe noir...
410 - Ces mesures, qui ne sont qu'une juste rciprocit pour le systme barbare adopt par le gouvernement anglais, qui assimile sa lgislation celle d'Alger, cesseront d'avoir leur effet pour toutes les nations qui sauraient obliger le gouvernement anglais respecter leur pavillon.
917 - S'il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son empereur, il peut le faire. Je viens m'offrir vos coups. L'preuve est trop dure pour des soldats. Un grand cri de :
299 - C'est un petit rimeur, de tant de prix enfl , Qui siffl pour ses vers , pour sa prose siffl , Tout meurtri des faux pas de sa muse tragique , Tomba de chute en chute au trne acadmique ? Ces dtours sont d'un lche et malin dtracteur ; Je ne veux point offrir d'nigmes au lecteur.
277 - ... j'allais relever le pape outre mesure, l'entourer de pompes et d'hommages; je l'eusse amen ne plus regretter son temporel, j'en aurais fait une idole; il ft demeur prs de moi; Paris ft devenu la capitale du monde chrtien, et j'aurais dirig le monde religieux ainsi que le monde politique.
261 - Sa Saintet, pour le bien de la paix et l'heureux rtablissement de la religion catholique, dclare que ni elle, ni ses successeurs, ne troubleront en aucune manire les acqureurs des biens ecclsiastiques alins, et qu'en consquence, la proprit de ces mmes biens, les droits et revenus y attachs," demeureront incommutables entre leurs mains, ou celles de leurs ayants cause.