Philosophie du droit, 20

Guillaumin, 1853 - 535
 

 - 

.

-

175 - Le principe de toute souverainet rside essentiellement dans la nation ; nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorit qui n'en mane expressment, 4.
174 - Les reprsentants du peuple franais, constitus en Assemble nationale considrant que l'ignorance, l'oubli ou le mpris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements...
31 - Les lois, dans la signification la plus tendue, sont les rapports ncessaires qui drivent de la nature des choses ; et, dans ce sens, tous les tres ont leurs lois : la divinit a ses lois, le monde matriel a ses lois, les intelligences suprieures l'homme ont leurs lois, les btes ont leurs lois, l'homme a ses lois.
334 - ... pour le croire , fut le vrai fondateur de la socit civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misres et d'horreurs n'et point pargns au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss , et cri ses semblables : Gardez-vous d'couter cet imposteur; vous tes perdus si vous oubliez que les fruits sont tous , et que la terre n'est personne!
354 - Or, il n'ya point d'homme dans le monde. J'ai vu, dans ma vie, des Franais, des Italiens, des Russes, etc...; je sais mme, grce Montesquieu, qu'on peut tre Persan: mais quant l'homme, je dclare ne l'avoir rencontr de ma vie; s'il existe, c'est bien mon insu.
334 - Renoncer sa libert c'est renoncer sa qualit d'homme, aux droits de l'humanit, mme ses devoirs. Il n'ya nul ddommagement possible pour quiconque renonce tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme ; et c'est ter toute moralit ses actions que d'ter toute libert sa volont.
336 - Voyez les livres des philosophes avec toute leur pompe, qu'ils sont petits prs de celui-l ! Se peut-il qu'un livre la fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que Celui dont il fait l'histoire , ne soit qu'un homme lui-mme?
278 - Per Deum intelligo ens absolute infinitum, hoc est, substantiam constantem infinitis attributis, quorum unumquodque aeternam et infinitam essentiam exprimit.
506 - ... celles de la Crime, faites pour renfermer le butin, les bestiaux, et les fruits de la campagne. Les noms anciens des principaux lieux de Rome ont tous du rapport cet usage. La ville n'avait pas mme de rues, si l'on n'appelle de ce nom la continuation des chemins qui y aboutissaient.
348 - Nos esprances sur l'tat venir de l'espce humaine peuvent se rduire ces trois points importants : la destruction de l'ingalit entre les nations, les progrs de l'galit dans un mme peuple , enfin le perfectionnement rel de l'homme.