Lettres intressantes du pape Clment XIV (Ganganelli)

Chez Jean-Franois Bassompierre, imprimeur & libraire, 1777
 

 - 

.

-

166 - Chryfoftome, l'or, dont le prix rpond la beaut ; celui de S. Lon , ces dcorations , qui marquent la grandeur; celui de S. Jrme, au bronze, qui ne craint ni les fleches, ni les pes; celui de S. Ambroife, l'argent, qui eft folide & luifant; celui de S.
78 - D'ailleurs, quel eft le Savant qui ne fe trompe pas ? Nous ne voyons dans les livres , tant de fophifmes & tant de paradoxes , que parce qu'on n'eft pas infaillible , quoiqu'on fache beaucoup. Ce que je vous dis, mon cher Docteur, eft d'autant plus gnreux de ma part, que je jouis de la plus forte fant , & que je n'ai befoin d'aucun Mdecin. Je prends chaque matin mon chocolat ; je mene une vie trs frugale , je fais beaucoup ufage du tabac, je me promene frquemment; & avec ce...
190 - Enfans : c'eft le Livre du fentiment, & qui agit fi fortement fur le cur, que j'en ai t vivement attendri : vous devriez nous le donner en Italien , d'autant plus que je le regarde comme un Trait d'ducation parfaitement complet. Je fuis fch de ce qu'on ne vous a pas fourni dans le...
78 - Le talent d'un pere eft de favoir fe multiplier , & de parotre fes enfans fous diverfes formes ^ l'un comme un matre , l'autre comme un ami. La confiance qu'ont en vous les premiers de la ville , leur fait honneur. Ils auront reconnu par de frquentes gurifons , que les reproches faits aux Mdecins ne font pas toujours fonds : la mode...
28 - Il n'ya point de circonftance , point de moment, dt-il en coter notre cur & notre opinion , o il foit permis de s'lever contre les dmarches du fouverain Pontife. Il voit mille chofes que vous ne voyez pas ; & , s'il ne nous en rend...
146 - Quelquefois je me tte le pouls, pour favoir fi c'eft bien moi-mme , vraiment tonn de ce que le fort qui m'leve une des plus grandes dignits , n'eft pas tomb de prfrence fur quelqu'un de mes confreres, il y en a nombre qui cela et parfaitement convenu. Tout le monde dit en parlant du nouveau Cardinal Ganganelli : II n'eft pas croyable, que fans intrigue, fans cabale, il foit parvenu jufques-l ; 6e cependant cela eft bien vrai.
86 - Je courtois une multitude d'Ouvrages compofs parmi nous . o l'on eft enchant des fleurs, des cafcades ; des points de vue qui en font l'agrment , mais o l'on ne trouve pas un feul fruit cueillir. Le mal vient de ce que nous avons une langue qui nous rend parefleux penfer. Comme...
128 - Anglois , hommes trs - infirmes , qui s'gayoient fur l'article des Canonifations , de vouloir bien fe dpouiller de tout prjug , & de lire avec la plus grande attention les procs. verbaux qui concernoient la caufe d'un Serviteur de Dieu, mis fur les rangs pour tre batifi. Ils y confentirent ; & aprs...
123 - Lambertini. En vain vous appelleriez votre fecours toutes les figures de Rhtorique, fi elles ne venoient vous chercher. L'loquence n'eft belle qu'autant qu'elle coule de fource , & qu'elle nat de la grandeur du fujet : des loges forcs font des amplifications, & non des loges.
40 - Notre ame a de plus grandes deftines ; & prus elle eft fublime chez vous , & plus vous devez remonter vers fa fource, Vous direz tant qu'il vous plaira, que c'eft le fait d'un Religieux de prcher ; & moi je vous rpterai continuellement que c'eft le fait d'un Philofophe de beaucoup s'occuper d'o il vient & o il va. Nous avons tous...