Collection des mmoires relatifs la rvolution franaise ...

Saint Albin Berville, Franois Barrire
Baudouin frres, 1828
 

 - 

.

-

408 - La loi est l'expression de la volont gnrale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs reprsentants, sa formation. Elle doit tre la mme pour tous, soit qu'elle protge, soit qu'elle punisse.
121 - Mais j'ai t appel deux fois au conseil de celui qui fut mon matre, dans le temps que cette fonction tait ambitionne par tout le monde; je lui dois le mme service, lorsque c'est une fonction que bien des gens trouvent dangereuse.
247 - Je m'arrte devant l'histoire ; songez qu'elle jugera votre jugement, et que le sien sera celui des sicles.
76 - Le chef de la nation vient avec confiance au milieu de ses reprsentants, leur tmoigner sa peine et les inviter trouver les moyens de ramener l'ordre et le calme. Je sais qu'on a donn d'injustes prventions; je sais qu'on a os publier que vos personnes n'taient pas en sret. Serait-il donc ncessaire de vous rassurer sur des bruits aussi coupables, dmentis d'avance par mon caractre connu?
106 - Mirabeau qui devait imprimer un mouvement contre-rvolutionnaire aux provinces. Vous avez rpandu des millions pour effectuer cette corruption, et vous avez voulu faire de la popularit mme un moyen d'asservir le peuple. Ces faits rsultent d'un mmoire de Talon, que vous avez apostill de votre main, et d'une lettre que Laporte vous crivait le 19 avril, dans laquelle, vous rapportant une conversation qu'il avait eue avec Rivarol, il vous disait que les millions qu'on vous avait engag...
334 - Temple ; si le numraire est rare, si vos armes sont mal approvisionnes, la cause en est au Temple ; si nous avons souffrir chaque jour du spectacle de l'indigence, la cause en est au Temple ? Ceux qui tiennent ce langage n'ignorent pas cependant que la chert du pain, le dfaut de circulation dans les subsistances, la mauvaise administration dans les annes, et l'indigence dont le spectacle nous afflige, tiennent d'autres causes que celles du Temple.
106 - ... et ce n'est qu'aprs la dfaite de vos gardes, que vous avez chang de langage , et renouvel des promesses perfides. Les preuves de ces faits sont dans vos observations du 18 septembre sur les dcrets du...
95 - Vous avez fait marcher une arme contre les citoyens de Paris ; vos satellites ont fait couler leur sang, et vous n'avez loign cette arme que lorsque la prise de la Bastille et l'insurrection gnrale vous ont appris que le peuple tait victorieux. Les discours que vous avez tenus les 9, 12...
100 - L'arme de ligne, qui devait tre porte au pied de guerre, n'tait forte que de cent mille hommes la fin de dcembre; vous aviez ainsi nglig de pourvoir la sret de l'Etat.
77 - Je ne m'explique point sur votre dclaration des droits de l'homme et du citoyen. Elle contient de trs-bonnes maximes propres guider vos travaux ; mais des principes susceptibles d'applications et mme d'interprtations diffrentes^, ne peuvent tre justement apprcis, et n'ont besoin de l'tre qu'au moment o leur vritable sens est fix par les lois auxquelles ils doivent servir de premire base.