Der Einfluss der herrschenden Ideen des 19. Jahrhunderts auf den Staat, 1

F. A. Brockhaus, 1854
 

 - 

.

-

373 - ... l'autorit; enfin, peu ou point de luxe : car, ou le luxe est l'effet des richesses , ou il les rend ncessaires ; il corrompt la fois le riche et le pauvre , l'un par la possession , l'autre par la convoitise ; il vend la patrie la mollesse, la vanit ; il te l'État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous l'opinion.
439 - ... celui o , non pas un , non pas quelques-uns seulement , mais o tous jouissent tranquillement de la plus grande latitude de libert possible. Si j'aperois ce caractre dans l'tat monarchique , il est clair que je dois le vouloir par-dessus tout autre. Voil tout le secret de mes principes , et ma profession de foi bien faite.
371 - Le fdralisme et la superstition parlent bas-breton; l'migration et la haine de la Rpublique parlent allemand; la contrervolution parle l'italien, et le fanatisme parle le basque. Cassons ces instruments de dommage et d'erreur.
419 - Il ya telles positions malheureuses o l'on ne peut conserver sa libert qu'aux dpens de celle d'autrui , et o le citoyen ne peut tre parfaitement libre que l'esclave ne soit extrmement esclave. Telle tait la position de Sparte. Pour vous, peuples modernes, vous n'avez point d'esclaves, mais vous l'tes; vous payez leur libert de la vtre.
373 - S'il y avait un peuple de Dieux, il se gouvernerait Dmocratiquement. Un Gouvernement si parfait ne convient pas des hommes H.
445 - The name of Poet was almost forgotten ; that of Orator was usurped by the sophists. A cloud of critics, of compilers, of commentators, darkened the face of learning, and the decline of genius was soon followed by the corruption of taste.
36 - Si l'État ou la Cit n'est qu'une personne morale dont la vie consiste dans l'union de ses membres, et si le plus important de ses soins est celui de sa propre conservation, il lui faut une force universelle et compulsive pour mouvoir et disposer chaque partie de la manire la plus convenable au tout.
438 - Ce n'est ni pour caresser d'anciennes habitudes, ni par aucun sentiment superstitieux de royalisme, que je prfre la monarchie. Je la prfre , parce qu'il m'est dmontr qu'il ya plus de libert pour le citoyen dans la monarchie que dans la rpublique. Tout autre motif de dtermination me parat puril. Le meilleur rgime social est, mon avis, celui o...
373 - ... discussions pineuses; ensuite, beaucoup d'galit dans les rangs et dans les fortunes, sans quoi l'galit ne saurait subsister longtemps dans les droits et l'autorit; enfin, peu ou point de luxe...
431 - La mme raison qui fait que la suppression d'un corps n'est pas un homicide fait aussi que la dfense de possder n'est pas une injustice....