Bonaparte, le concordat de 1801 et le cardinal Consalvi ; suivi, Des deux letters au pre Theiner sur le pape Clment XIV

H. Plon, 1869 - 435
 

 - 

.

-

430 - ... sans aucun doute, car Nous devons Nous souvenir tous les deux qu'aprs Dieu, c'est lui principalement qu'est d le rtablissement de la religion dans ce grand royaume de France. La pieuse et courageuse initiative de 1801 Nous a fait oublier et pardonner depuis longtemps les torts subsquents. Savone et Fontainebleau ne sont que des erreurs de l'esprit ou des garements de l'ambition humaine. Le Concordat fut un acte chrtiennement et hroquement sauveur.
60 - ... dans notre famille. Le programme politique que vous placez sous l'gide de l'Empereur ne peut servir qu'aux ennemis de mon gouvernement. A des apprciations que je ne saurais admettre, vous ajoutez des sentiments de haine et de rancune, qui ne sont plus de notre poque. Pour savoir appliquer aux temps actuels les ides de l'Empereur, il faut avoir pass par les dures preuves de la responsabilit et du pouvoir. Et' d'ailleurs, pouvons-nous rellement, pygmes que nous sommes, apprcier...
82 - ... n'tait pas celui dont les commissaires respectifs taient convenus entre eux, dont tait convenu le Premier consul lui-mme, mais un tout autre. La diffrence des premires lignes me fit examiner tout le reste avec le soin le plus scrupuleux, et je m'assurai que cet exemplaire...
81 - Un peu avant les quatre heures de l'aprs-midi, Bernier arriva , un rouleau de papier la main , rouleau qu'il ne dveloppa point, mais qu'il dit tre la copie du Concordat signer. Nous prmes la ntre, ainsi qu'il tait convenu, et nous allmes ensemble la maison du citoyen Joseph (comme on disait alors), frre du Premier Consul.
383 - ... frais. Elle n'aurait pas t suffisante pour payer des professeurs laques. De plus, c'tait l'universit des jsuites que se formaient les thologiens destins remplir les cures. Si l'ordre avait t supprim, l'universit ne subsisterait plus, et l'on aurait t ncessit d'envoyer les Silsiens tudier la thologie en Bohme, ce qui aurait t contraire aux principes fondamentaux du gouvernement.
428 - Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges trompeurs, et avec toutes les illusions qui peuvent porter l'iniquit ceux qui prissent, parce qu'ils n'ont pas reu et aim la vrit pour tre sauvs. C'est pourquoi Dieu leur enverra des illusions si efficaces, qu'ils croiront au mensonge ; afin que tous ceux qui n'ont point cru la vrit, mais qui ont consenti l'iniquit, soient condamns.
83 - Cobentzel ; qu'tant appel prcisment pour la crmonie de la signature du trait, dont il ne savait rien pour le fond, il tait tout neuf, et ne se croyait choisi que pour lgaliser des conventions admises de part et d'autre. Moi, je n'oserais pas, aujourd'hui, affirmer avec certitude s'il disait vrai ou s'il disait faux. Je ne sus pas le reconnatre alors davantage; mais j'ai toujours inclin, et j'incline encore croire qu'il tait dans une ignorance...
84 - Quoique j'aie toujours cherch dans le cours de la ngociation viter tout ce qui aurait tendu suspendre la marche des choses et fournir prtexte la colre et la mauvaise humeur, je lui dis que nul mieux que lui ne pouvait attester la vrit de mes paroles ; que j'tais trs-tonn du silence tudi que je lui voyais garder sur ce point, et que je l'interpellais expressment pour qu'il nous ft part de ce qu'il savait si pertinemment.
432 - Si nous eussions t laisss seuls, j'en eusse fait ce que j'eusse voulu; j'aurais gouvern alors le monde religieux avec la mme facilit que je gouvernais le monde politique. Pie VII est vraiment un agneau, tout fait un bon homme, un vritable homme de bien que j'estime, que j'aime beaucoup, et qui, de son ct, me le rend un peu, j'en suis sr. Vous ne le verrez pas trop se plaindre de moi, ni porter surtout aucune accusation directe et personnelle.
382 - J'ai conserv cet ordre tant bien que mal, tout hrtique que je suis, et puis encore incrdule. En voici les raisons. On ne trouve dans nos contres aucun catholique lettr, si ce n'est parmi les jsuites; nous n'avions personne capable de tenir les classes; nous n'avions ni pres de l'Oratoire, ni puristes*; le reste des moines est d'une ignorance crasse: il fallait donc conserver les jsuites, ou laisser prir toutes les coles.