صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[ocr errors]
[ocr errors]

Atys, jeune Indien , fere le parti rebelle.
La parure cnbellit la beauté naturelle.
D'une fille du Gange il naquit sous les calix :
Lymnias l'engendra sur un lit de roseaux.
La Aeur de puberté brille sur fon visage.
De fa robe de Tyr l’or embellit l'ouvrage.
Son collier d'or serpente en chaîno:18 finueux,
Er l'odeur de la myrrhe embaume ses cheveux.'.

On trouve chez Moutard & chez Valleyre aîné les quatre premiers Livres, fans latin, inéme for

. mat & même caractère.

GULLIVER reflufcire, ou les Campagnes & Aventures cxtraordinaires du Baron de Munikhouson ; in-12 de 75 pages. A Londres ; & ife trouve à Paris , chez Roycz, Lib., quai des Augustins.

Le but de l'Autour de cet ouvrage et de tour ner en ridicule les Voyageurs, qui se plaisent à raconter ou à écrire des faits qui n'ont pas plus de vérité que de vraisemblance ; & le moyen

; qu'il emploie cst de faire rạcenter ausli à fon Héros mille extravagances. En voici une assez gaie, qui pourra donner une idée du reste. Un journde Baron à la chasse, ayant épuisé ses balles & son plomb, voit yn cert qui se. inet à le regarder d'allez près & tranquillement, comme s'il cût écé dans la confidence du vide de fa.gibecière. Notre Chasseur, à qui il restoit un peu,

de paudre, se met à charger avec des noyaux de cerises. as Je lui envoyai, dit-il, ma charge au milicu du

front; étourdi du coup, il cliąncelạ, le releva, » & s'enfuit. L'année d'après, nous étions en » chafie dans le même endroit : un cerf fort du » bois; il s'avance vers des arbres : qui me ca* choient : à mesure qu'il approche, je distinguc

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

2

; * ,entre les ardouillers un beau cerisier en plein

» rapport, haut de 8 à tò pieds. Mon aventure „» me revint à la mémoire ; je le regardai dès lors » comme ma propriété ; je l'abattis du premier » coup, content d'avoir à la fois le morceau du » Chaffeur & la fausse aux cerises. Il çst bon que vous fachiez

que

de ma vie je n'en ai mangé » d'aussi grofles ni d'aulli bonnes cc,

ABRÉGÉ de 1 Histoire Universelle, en Figures, definées & gravées par les premiers Artiites de da Capitale ; ou Recueil d'Estampes représentant les sujets les plus frappans de l'Histoire tant tacrée que profane, avec les explications qui s'y - fapportent ; par M. Vauvilliers, de l'Académie Royale des Infçriptions & Belles - Lețires. Ouvrage destiné à l'instruction de la Jeunere. Le prix du Cahier in-4. , avec bordure, est de 1. Histoire moderne, N. 4, 770c. Livraison. A Paris, de l'imprimeric de P. Fr.'Didot, le jeune; & fc trouve à Paris, chez Duflos, rue S. Vịcla troisième

porte

cochère à gauche en entrant par la place Maubert; Didot le jeune , Lib.

quai des Augustins; & chez Mourard, Imp.-Lib., rue des Mathurins.

L'exécution de çe Recucil mérite toujours les imêmes éloges.

@uvres d'Homère. : Tomes VII, VIII & IX, traduits par M. Bitaubé, de l'Académic Royale de Berlin, & de celle des Inscriptions. & BellesLettres de Paris. Seconde édition. Petit format. A -Paris, de l'Imprimerie de Didot l'aîné.

Cette-ze. Livraison est composée des trois premiers Volumes de l'Odyssée, précédée de Réflexions très-judicieuses sur ce Poëme & sur la Traduction des Poëtes. Cette édition nouvelle est fortement recommandée par la belle exécution typographique, & par lc mérite de la Traduction.

[ocr errors]

tor,

BIBLIOTHÈQUE Universelle des Dames." Paris, rue & Hôtel Serpente.

Ce Volume cft le 17e. de l'Histoire.

Les ETRENNES du Chrétien ; in-32; reliées en maroquin, 2 liv. ; en veau doré sur tranche, 1 liv. 4 sous. A Paris, chez Barbou, rue des Mathurins.

CALENDRIER Eccléfiaftique & Civil du Limoufin, Année bissextile 1788. Chez le même, chez

qui se trouvent auffi différens Traités de Cicéron, traduits.

ALMANICH Grammatical, ou Méthode pour apprendre à bien parler; Ouvrage utile aux personnes qui n'ont pas appris la Langue par les principes ; par M. Pollet, ancien Receveur des Domaines du Roi. A Paris, chez l'Auteur , rue du Ponceau, à côté du Limonadier.

Cet Almanach a du rapport à un Ouvrage du même Auteur, intitulé Elémens d'Orthographie que nous avons annoncé dans le temps, & qui périte l'attention du Public.

TA" BL E.

Le parci -prudene.

17

3 Variétés.
Réponse à la Question. 4 Coinédi: Françoise.
Charaút, Fri me & Logi' s Annonces & Notices.
Etrennes Lyriques.

38

91

[ocr errors]

APPROBATION: ; Jinlu, par ordre de Mgr. lc Garde des Sceaux, le MERCURE DE FRANCE » pour le Samedi 2 Février 1788.. Je n'y ai rien trouvé qui puille en cinpêcher l'impreslion, : & Paris, le i Février 1988.

RAULIN.

DE

BRU X E L L E S.

[ocr errors]

PO L OG N E.
De! Varsovie , le 7 Janvier 1788,
LA

La curiosité publique s'eft céveillée la femaine dernière, sus l'affemblée de quelques Personnages, à Siedliez,

à Siedliez , chez la Comtesse Oginska. Le Comte. Oginski, Grand Général de Lithuanie, le Comte Pococki, Maréchal de ce grand Duchéi, plusieurs autres Magnats & M. Bucholtz, Ministre de Prusse , s'y sont réunis. Quoique le parti des Grands attachés à la Cour de Russie , ait prévalu jusqu'ici dans le Conseil-Permanent, il n'a

pu prévenir les levées particulières de Milices, que des Palatinats , sur les frontières, ont faites à leurs dépens , pour les employer à leur

volonté. La Volhinie a déja enrôlé 1400 hommes qui feront le service à cheval en qualité de Volontaires.

No. 5. 2 Février 1788.

[ocr errors]

a

a

On se rappellera qu'au mois d'octobre dernier , suivant une longue relation officiele, les Généraux Ruffes , Jelagin & Rebbinder, avoient balayé les hordes Tartares du Cuban, ayant à leur tête le Scheick Mansour; & qué, suivant cette relation, , il ne restoit plus un seul de ces barbares dans la contrée. Cette vi&oire, sans doute, n'a pas

été aussi complète, puisqu'aujourd'hui on nous en annonce une nouvelle, remportée par le Général Ruffe, Tekelli, le 21 odobre. Il a poursuivi, dit-on, les Tartares au-delà de la rivière Cuban, les a tous détruits, a libéré la contrée, en a Pillé les habitations , saili lęs troupeaux, transporté les habitans , ruiné 300 villages, tué un nombre immense d'hommes , & n'a perdu , dans cette glorieuse expédition, que sepe 'hommes. Si l'on a de la peine à vérifier exactement les évènemens qui se paffent à côté de nous, on sent que les

' -nouyelles du Caucafe ont bien du chemin à faire pour arriver fans altération dans nos climats. ri Le Général Raffe.de Soltikof. eft posté aktuellement aux environs de Niemirow, & le Général d'Emlpt près de Constantinow. Aussitôt qu'ils auront reçu la grosse artillerie, ils se porteront en avant.

Quelques lettres récentes de Constan. tinople annoncent que le 24 décembre,

« السابقةمتابعة »