صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

DE FRANCE,

DÉDIÉ AU ROI, PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES;

E O N T E NA 'N T. Le Journal Politique des principaux événemens de

toutes les cours; les Pièces Fugitives nouvelles en vers & en profe; l' Annonce & l'Analyse des Ousrages riouveaux ; les Inventions & Décou. vertes dans les Sciences & les Arts ; les Spece

tacles ; les Caufes célèbres;-les Académies, de Paris & des Provinces ; la Norice des Édits ; Arrêts ; les Avis particuliers, &c. &c.

SAMEDI 2 FÉVRIER 1788.

A PARIS, Au Bureau du Mercure, Hôtel de Thor,

rue des Poitevins, No.18.

Ayoc Approbation, & Brevet du Rain

Du mois de Janvier 17'88,

[ocr errors]

97

160

IÈCES FUGITIV & S. {Lettres de Charlotte.

72 du brave Thuret.

Aux Cultivateurs, 76 M. A***, Avocat.

Précis du siècle de Paracelfe.

41 La Mère misushee; Aneci. 5

82 Epitre à la forel.

Estelle, Roman pastoral. 361

49 Aux Acteurs Italiens.

Almanach Littéraire.

ISO A Mme. la Comtesse de Beau- Alphonse d’Inange.

.I56 harnais,

Le Mentor vertueux.

98 'Epitaphe. Idem. Diogène à Paris.

163 À M. l'Abbé de Lille.

Variétés. 145

32, 125, 1679 Conte.

142 Imitation.

SPECTACLES. Epigramme.

Ibid. Concert Spirituel. 37 Charades, Enigmes & Logo- Académ. Roy, de Musiq. 176

griphes, 13, 55, 99, 148, com. Franç. & Ital. NOUVELLES LITTÉR, Comédie Françoise. 85, 171. Etrennes de Mnemosyne. !

Comédie Italienne. !37, 183, Eloge flurebre.

27| Annonces & Notices , 44, 90, Ars Artian: Histoire Politiques 671

147

39

[ocr errors]

139, 185.

A Paris, de l'Imprimerie de MOUTARD, rue

des Mathurins, Hôtel de Cluni,

D E FRANCE.

SAMEDI

2 FÉVRIER 1788.

A VI S. On prie les personnes qui veulent bien fournir des matériaux au MERCURE & all% JOURNAUX POLITIQUES, de prendre le foin d'en garder une copie. Il faudrvis un legeriant exprés pour y dépofer la foule des papiers qu'on reçoit & qu'on ne peut pas employer;.on eft forcé de les jeter au rebut dès qu'il est décidé qu'on n'en pourra faire ufage. Nous avons cru cet Avis indijpenfible , parce qu'il s'est trouvé des personnes qui font venu redemander des feuilles volantes au bout de quatre ou cinq ans.

PIÈCES FUGITIVES

EN-VE-RS ET EN PROS E

LE PARTI PRU.DENT. Choisissez de Chloè, d'Orphisc ou d'Isabelle... Dieu n'en garde, fandis, je les prends toutes trois; Au Berger Phrygien, hélas ! je me rappelle Toarce qu'il en coutá pour avoir fait ản choix.. (Par M. le Comte de la M***.>

3

RÉPONSES A LA QUESTION :

La crainte de perdre eft-elle aufi forte chez l'Avare, que l'eft chez l'Ambitieux le désir fe pofféder ?

I.

Air Vaudeville des Deuses, Opéra.
L'AMBITIÇUX veut tout avoir ;
Gai le macin, jamais le foir;

C'est ce qui le désole,

C'eft ce qui le delle
Mais à la moindre occasion,
L'espoir lui fait illufion";

C'est cç qui le console,

C'est ce qui le console,
L'AVARE, aflis sur son trésor,
Froit toujours qu’on foạche à fon ai

C'est ce qui le désole,

C'est cx qui le décole
Quoique toujours ayant la clé,
# craint fi. fort d'étre yols,

Que rica nc le console
Que rica ne iç causole,
Par M. Gaudriot , Sergent au Régim,

de Picardie.)

[ocr errors]

II.

L'AVARE est un geolier emprisonné lui-même ;
Et l'homme ambitieux un trop ardent chasseur.
La crainte du premier est un malheur extrême į
Le défir da fecond un idéal bonheur..

(Par M. le Ch. de Meude-Monpas.)

NOUVELLE. QUESTION.

Un Ennemi mal-adroit est-il plus craindre qu'un Ami mul-adroit?

Explicacion de la Charade, de l'Énigme &

du Logogriphe du Mercure précédent. LE

E mot de la Characta , celui de l'Énigme & celui du Logogriphe, eft Boileaud, out l'on trouve Oiféaut, brez k trois qui et un s, roftera cinq voyelles ; les trois voyelles à la nage, font oie, dont la plume fert à faire des lits.

« السابقةمتابعة »