Flore pittoresque et mdicale des Antilles, ou Histoire naturelle des plantes usuelles des colonies franaises, anglaises, espagnoles et portugaises, 8

 

 - 

.

-

246 - C'est toi, divin caf, dont l'aimable liqueur, Sans altrer la tte , panouit le cur. Aussi, quand mon palais est mouss par l'ge, Avec plaisir encor je gote ton breuvage. Que j'aime prparer ton nectar prcieux! Nul n'usurpe chez moi ce soin dlicieux. Sur le rchaud brlant moi seul tournant ta graine, A l'or de ta couleur fais succder l'bne, Moi seul contre la noix, qu'arment ses dents de fer, Je fais, en le broyant, crier ton fruit amer...
15 - J'ai dsir runir la beaut de la nature entre les tropiques , la beaut morale d'une petite socit. Je me suis propos aussi d'y mettre en vidence plusieurs grandes vrits, entre autres celle-ci, que notre bonheur consiste vivre suivant la nature et la vertu.
246 - Enfin de ta liqueur, lentement repose, Dans le vase fumant la lie est dpose; Ma coupe, ton nectar, le miel amricain, Que du suc des roseaux exprima l'Africain, Tout est prt : du Japon l'mail reoit tes ondes, Et seul tu runis les tributs des deux mondes. Viens donc, divin nectar, viens donc, inspire-moi : Je ne veux qu'un dsert, mon Antigone et toi.
247 - Viens donc, divin nectar, viens donc, inspire-moi. Je ne veux qu'un dsert, mon Antigone et toi. A peine j'ai senti ta vapeur odorante, Soudain de ton climat la chaleur pntrante Rveille tous mes sens; sans trouble, sans chaos, Mes pensers plus nombreux accourent grands flots.
116 - Il ya encore plusieurs autres vgtaux qui ont coutume d'y crotre et d'y former d'agrables contrastes; la plupart exhalent de douces odeurs, et quand le vent les agite, vous diriez, leurs ondulations, d'une mer de verdure et de fleurs. Joignez-y un certain frissonnement d'pis fort agrable, qui invite au sommeil par un doux murmure.
299 - Ils la trempent ensuite ensuite un instant dans de l'eau presque bouillante , et la font scher la fume d'une espce de millet jaune, qui lui communique un peu de sa couleur. Le millet renferm dans un vase avec un peu d'eau , se cuit un petit feu : les racines couches sur de petites traverses de bois au-dessus du vase , se schent peu peu sous un linge , ou sous un autre vase qui les couvre. On peut aussi les scher au soleil...
142 - C'est ainsi qu'elle a mis , entre les tropiques , la plupart des fleurs apparentes sur des arbres. J'y en ai vu bien peu dans les prairies , mais beaucoup dans les forts. Dans...
142 - Epanche en fleuves d'or les rayons du soleil , De ses plus riches dons la lumire suivie Prodigue les couleurs , les parfums et la vie; L'onctueux aromate y verse ses ruisseaux , De plus vives couleurs y parent les oiseaux, Les fleurs ont plus d'clat, la superbe nature Revt pompeusement sa plus riche parure, Tandis que , dployant son lugubre coup-d'il , Le Nord dcolor languit dans un long deuil.
8 - Elle se plante par morceaux, et rapporte , pour ainsi dire, trois fois l'anne. Quatre mois aprs qu'elle a t plante , on fouille au pied avec prcaution, pour ne prendre que les racines formes; on recouvre celles qui ne le sont pas, pour ne les prendre que quatre mois aprs ; enfin , au bout de l'anne , on arrache le pied en entier: on en fait de la bouillie; on la met aussi, au dfaut de navets ou d'autres lgumes , dans la soupe , laquelle elle donne un bon got.
11 - ... charg d'un style de la longueur des tamines , et termin par un stigmate simple et pubescent ; le fruit est une gousse un peu aplatie, recourbe son extrmit, et contient trois ou cinq graines rniformes brunes lorsqu'elles sont mres.