Journal de la Societ Gallican de Medecine Homoeopathique, 2

 

 - 

.


-

404 - Art. 56."Tout dbit au poids mdicinal, toute distribution de drogues et prparations mdicamenteuses sur des thtres ou talages, dans les places publiques, foires et marchs, toute annonce et affiche imprime qui indiquerait des remdes secrets, sous quelque dnomination qu'ils soient prsents, sont svrement prohibs.
468 - Enfin, au double point de vue de la science et de la pratique, le fait et la doctrine de la syphilisation font presque table rase des ides syphilographiques rgnantes ou dbattues jusqu'ici.
404 - Les officiers de sant tablis dans des bourgs, villages ou communes o il n'y aurait pas de pharmaciens ayant officine ouverte pourront, nonobstant les deux articles prcdents, fournir des mdicaments simples ou composs aux personnes prs desquelles ils seront appels, mais sans avoir le droit de tenir une officine ouverte.
510 - Les officiers de sant tablis dans les bourgs, villages ou communes, o il n'y aurait pas de pharmaciens ayant officine ouverte, pourront, nonobstant les deux articles prcdents, fournir des mdicaments simples ou composs aux personnes prs desquelles ils seront appels, mais sans avoir le droit de tenir une officine ouverte.
512 - L'approvisionnement et le dbit par le docteur Moreau de prparations mdicales ; Que, malgr ces constatations, il a refus de faire application audit Moreau de la loi du 21 germinal an XI et de la loi du 29 pluvise an XIII, en quoi cet arrt a formellement viol lesdites lois; Casse et annule l'arrt rend...
404 - Les pharmaciens ne pourront livrer et dbiter des prparations mdicinales, ou drogues composes quelconques, que d'aprs la prescription qui en sera faite par des docteurs en mdecine ou en chirurgie , ou par des officiers de sant, et sur leur signature.
404 - Ils se conformeront, pour les prparations et compositions qu'ils devront excuter et tenir dans leurs officines , aux formules insres et dcrites dans les dispensaires ou formulaires qui ont t rdigs ou qui le seront dans la suite par les coles de mdecine. Ils ne pourront faire, dans les mmes lieux ou officines, aucun autre commerce ou dbit que celui des drogues et prparations mdicinales.
285 - ... et le malade sous une fcheuse apprhension, que d'exiger que, l o il n'existe pas de pharmacie spciale, les mdicaments dont elle se sert ne...
242 - Orfila, on remarque sur le front, autour des yeux, sur les pommettes, le haut des bras, les paules, le haut de la poitrine, une ruption de pustules blanches peu nombreuses qui devinrent analogues , pour la forme et la marche, celles de la petite vrole.
509 - ... la consigne, et chacun est tenu de s'y conformer. Si quelques faits survenus depuis la loi de germinal rclament quelques modifications, que le lgislateur y pourvoie dans la mesure qui lui conviendra; en attendant, tenons-nous la loi telle qu'elle existe, et faisons-la respecter. Or cette loi de germinal an XI consacre la sparation de la mdecine et de la pharmacie.