L'Ambigu: ou Varits littraires, et politiques, 24

Jean-Gabriel Peltier
Vogel et Schulze, 1809
 

 - 

.

-

526 - Pyrrhus, la laitire, enfin tous, Autant les sages que les fous. Chacun songe en veillant ; il n'est rien de plus doux. Une flatteuse erreur emporte alors nos mes ; Tout le bien du monde est nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un dfi ; Je m'carte, je vais dtrner le sophi ; On m'lit roi, mon peuple m'aime ; Les diadmes vont sur ma tte pleuvant : Quelque accident fait-il que je rentre en moi-mme ? Je suis gros Jean comme devant.
510 - Sans altrer la tte panouit le cur : Aussi , quand mon palais est mouss par l'ge, Avec plaisir encor je gote ton breuvage. Que j'aime prparer ton nectar prcieux ! Nul n'usurpe chez moi ce soin dlicieux. Sur le rchaud brlant moi seul tournant...
666 - En foi de quoi les plnipotentiaires respectifs l'ont sign et y ont appos le cachet de leurs armes. Fait Paris le 20 novembre , l'an de grace i 8 i 5.
527 - Oronte est prsent un objet de clmence; S'il a cru les conseils d'une aveugle puissance, Il est assez puni par son sort rigoureux, Et c'est tre innocent que d'tre malheureux.
156 - Nous nous runissons pour prier votre majest d'couter la voix de l'humanit en faisant taire celle des passions , de chercher , avec l'intention d'y parvenir, concilier tous les intrts, et par l garantir toutes les puissances qui existent, et assurer le bonheur de l'Europe et de cette gnration la tte de laquelle la.
619 - Du gnie , et puis du gnie , et encore du gnie : de l'esprit naturel , une mmoire excellente , de l'lvation dans l'me , de la malice sans mchancet , de la ruse sans astuce, un heureux mlange de caprices dont les bons...
270 - Rassemblez les curs, les chefs des couvents, les alcades, les principaux propritaires; et que d'ici six heures du matin la ville se rende, ou elle aura cess d'exister. Je ne veux ni ne dois retirer mes troupes : vous avez massacr les malheureux prisonniers franais qui taient tombs entre vos mains; vous avez, il ya peu de jours, laiss traner et mettre mort, dans les rues, deux domestiques de l'ambassadeur de Russie, parce qu'ils taient ns Franais. L'inhabilet et la...
510 - Mais comme les plaisirs le vin a ses dangers; Souvent on paya cher ses charmes passagers : Ce verre qu'en riant a rempli l'allgresse, Trop souvent on le vit profan par l'ivresse; Et d'un bras forcen s'chappant en clats, La coupe des plaisirs servit d'arme aux combats.
510 - Moi seul contre la noix, qu'arment ses dents de fer, Je fais, en le broyant, crier ton fruit amer ; * Charm de ton parfum, c'est moi seul qui dans l'onde Infuse mon foyer ta poussire fconde ; Qui tour tour calmant, excitant tes bouillons. Suis d'un il attentif tes lgers tourbillons. Enfin, de ta liqueur lentement repose, Dans le vase fumant la lie est dpose ; Ma coupe, ton nectar, le miel amricain, Que du suc des roseaux exprima l'Africain, Tout est prt : du Japon l'email...