Google YouTube Gmail Drive »
 
" ... je n'ai jamais vu personne avoir l'air si effarouch; elle marchait d'une vitesse extrme, et, pour reconnatre, sans les regarder, les gens qui se rangeaient sur son passage, elle avait pris l'habitude de voir de ct, la manire des livres.... "
Collection des mmoires relatifs la Revolution franaise - 21
1822
-

L'album, 7

1823
...Sflng l'entendre prononcer un seul mol. On assurait cependant qu'elle montrait le l'esprit, et mme de l'amabilit dans la socit de quelques dames...beaucoup, mais elle lisait seule; la prsence d'une leclrice l'et infiniment gne. Il y avait pourtaut des occasions o celle princesse si sauvage,...
-

Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette, reine de France et de ...

Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1822 - : 788
..., elle avait pris l'habitude de voir de ct, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit qu'il tait possible de...occasions o cette princesse, si sauvage, devenait tout--coup affable, gracieuse et montrait la bont la plus eommunicative ; c'tait lorsqu'il faisait...
-

Collection des mmoires relatifs la rvolution franaise ...

Saint Albin Berville, Franois Barrire - 1823
...elle avait pris l'habitude de voir de ct , la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit, qu'il tait possible de...sans l'entendre prononcer un seul mot. On assurait cepen. dant qu'elle montrait de l'esprit et mme de l'amabilit dans la socit de quelques dames...
-

Mmoires de Mademoiselle Bertin sur la reine Marie-Antoinette: avec des ...

Rose Bertin - 1824 - : 291
...elle avait pris l'habitude de les voir de ct, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit qu'il tait possible de...des annes , sans l'entendre prononcer un seul mot. Madame Louise entrait dans sa quatorzime anne, lorsquen 1751 elle revint de Fontevrault avec ses...
-

Mmoires sur la vie prive de Marie-Antoinette, reine de France et ..., 1

Mme Campan (Jeanne-Louise-Henriette) - 1826
...elle avait pris l'habitude de voir de ct , la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit , qu'il tait possible...la socit de quelques dames prfres ; elle s'intruisait beaucoup , mais elle lisait seule; la prsence d'une lectrice l'et iniiniment gne....
-

Histoire de France, 16

abbe Antoine Eugene de Genoude - 1847
...passage, elle avait pris l'habitude de voir de cot, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit , qu'il tait possible...occasions o cette princesse , si sauvage , devenait tout coup affable , gracieuse , et montrait la bout la plus communicative; c'tait lorsqu'il...
-

Mmoires sur la vie de Marie-Antoinette: reine de France et de Navarre ...

Madame Campan, Franois Barrire - 1849 - : 488
..., elle avait pris l'habitude de voir de ct, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit qu'il tait possible de...occasions o cette princesse si sauvage devenait tout coup affable, gracieuse, et montrait la bout la plus communicative; c'tait lorsqu'il faisait...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant ..., 10

1849
..., elle avait pris l'habitude de voir de ct, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit qu'il tait possible de...dames prfres ; elle s'instruisait beaucoup, maiselle lisait seule; la prsenced'une lectrice l'et inDniment gne. Il y avait pourtant des...
-

Histoire de Marie-Antoinette, reine de France et de Navarre

Just-Jean-Etienne Roy - 1866 - : 235
...laide; d'un caractre timide, qui allait jusqu' la sauvagerie, elle ne parlait presque jamais, et il tait possible de la voir tous les jours, pendant des annes, sans l'entendre prononcer un mot. Cependant, quand les trois princesses furent prsentes par le roi la Dauphine, elles lui...
-

Bibliothque des mmoires relatifs l'histoire de France pendant le 18e ...

Franois Barrire, Mathurin Lescure - 1867
..., elle avait pris l'habitude de voir de ct, la manire des livres. Cette princesse tait d'une si grande timidit qu'il tait possible de...des annes, sans l'entendre prononcer un seul mot. OD assurait cependant qu'elle montrait de l'esprit, et mme de l'amabilit dans la socit de quelques...
-




  1. PDF