Histoire philosophique de la rvolution de France, 4

 

 - 

.

-

117 - Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu'elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrais lui avoir donns dans le cours de notre union , comme elle peut tre sre que je ne garde rien contre elle, si elle croyait avoir quelque chose se reprocher.
117 - ... (s'ils sont condamns les prouver) que comme des biens dangereux et prissables, et de tourner leurs regards vers la seule gloire solide et durable de l'ternit.
115 - Je laisse mon me Dieu mon crateur, je le prie de la recevoir dans sa misricorde, de ne pas la juger d'aprs ses mrites , mais par ceux de...
117 - ... autre manire que ce puisse tre. Je prie Dieu particulirement de jeter des yeux de misricorde sur ma femme, mes enfants et ma sur, qui souffrent depuis longtemps avec moi ; de les soutenir par sa grce , s'ils viennent me perdre , et tant qu'ils resteront dans ce monde prissable.
115 - Au nom de la trs sainte Trinit, du Pre et du Fils et du Saint-Esprit. Aujourd'hui vingt-cinquime jour de dcembre mil sept cent quatre -vingt-douze, moi Louis, XVI- du nom, Roi de France, tant depuis plus de quatre...
116 - Catholique, donnent et donneront, conformment la discipline de l'Eglise, suivie depuis JsusChrist. Je plains de tout mon cur nos frres qui peuvent tre dans l'erreur, mais je ne prtends pas les juger, et je ne les aime pas moins tous en JsusChrist, suivant ce que la charit chrtienne nous enseigne.
119 - J'ai trouv quelques mes sensibles et compatissantes : que celles-l jouissent, dans leur cur, de la tranquillit que doit leur donner leur faon de penser! Je prie MM. de...
115 - France, tant depuis plus de quatre mois enferm avec ma famille dans la Tour du Temple Paris par ceux qui taient mes sujets, et priv de toute communication quelconque, mme depuis le onze du courant avec ma famille, de plus impliqu dans un Procs dont il est impossible de prvoir l'issue cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun prtexte ni moyen dans aucune loi existante, n'ayant que Dieu pour tmoin de mes penses, et auquel je puisse m'adresser, je dclare...
119 - Je prie MM. de Malesherbes , Tronchet et Desze , de recevoir ici tous mes remercments , et l'expression de ma sensibilit, pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donns pour moi. Je finis en dclarant devant Dieu , et prt paratre devant lui , que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancs contre moi.
116 - J'ai cherch les connatre scrupuleusement , les dtester , et m'humilier en sa prsence. Ne pouvant me servir du ministre d'un prtre catholique , je prie Dieu de. recevoir la confession que je lui en ai faite , et surtout le repentir profond que j?ai d'avoir mis mon nom , quoique cela ft contre ma volont , des actes qui peuvent tre contraires la discipline et la croyance de l'glise catholique , laquelle je suis toujours rest sincrement .uni de cur.