Collection des meilleurs dissertations: notices et traits particuliers relatifs l'histoire de France, compose, en grande partie, de pices rares, ou qui n'ont jamais t pub. sparment; pour servir complter toutes les collections de mmoires sur cette matire, 11

G.-A. Dentu, 1838
 

 - 

.

-

113 - ... en est obscure, les principes vagues, incertains, et qui approchent du visionnaire. Mais il ya des faits embarrassants, affirms par des hommes graves qui les ont vus, ou qui les ont appris de personnes qui leur ressemblent : les admettre tous, ou les nier tous, parat un gal inconvnient; et j'ose dire qu'en cela , comme dans toutes les choses extraordinaires et qui sortent des communes rgles . il ya un parti trouver entre les mes crdules et les esprits forts.
113 - La thorie en est obscure, les principes vagues, incertains, et qui approchent du visionnaire ; mais il ya des faits embarrassants, affirms par des hommes graves qui les ont vus ou qui les ont appris de personnes qui leur ressemblent. Les admettre tous ou les nier tous...
103 - Histoire admirable de la possession et conversion d'une pnitente sduite par un magicien la faisant sorcire et princesse des sorciers au pays de Provence, conduite la Ste-Baume pour y tre exorcise...
27 - ... des nouveaux maris, pour leur donner cong de coucher avec leurs femmes, la
459 - ... d'en rechercher la rparation dans l'ordre de la justice, ce qu'il enjoignit aux comtes, aux barons, et aux chevaliers d'observer, sous peine de la vie. Ces rigueurs et ces menaces des souverains ne purent pas...
484 - France les mres transmettoicnt autrefois leurs descendans , quoique issus de pres roturiers, o l'on expose les vestiges qui restent de ces anciens usages; le tout prcd de quelques rflexions sur l'influence et la part que les femmes ont eues...
474 - Jacere regiis guerris durantibus. Ce qui fait voir que l'on a eu bien de la peine abroger cette espce de guerre, puisque, pour ne pas choquer absolument la noblesse, on a apport de temps en temps ce temprament, qu'ils ne pourroient pas en user durant la guerre du prince (3).
434 - rapporte quelques exemples l'gard des parens qui entroient en guerre, ou du moins qui s'interessoient en la vengeance du crime commis en la personne de leur parent, qui est une coutume qui a pass dans les sicles suivans, o non seulement les nobles mais encore les roturiers se sont maintenus dans ce droit, ou plutt dans cette injuste pratique, comme on peut justifier par une infinit de passages d'auteurs. Ils y estoient...
266 - ... les jurisconsultes, laquelle ne reoit ni le plus ni le moins. Il ya toutefois lieu de prsumer que la qualit de gentilhomme de nom et d'armes a quelque chose de plus relev, et est d'un degr plus eminent que de simple gentilhomme : puisque lorsqu'il est besoin de choisir des seigneurs de haute extraction, et dont la noblesse doit entrer en considration, comme dans les ordres de chevalerie, on a dsir qu'ils fussent revtus de cette qualit.
358 - ... sacrements de la Pnitence et de l'Eucharistie reus avec dvotion, des bains qui figuraient la puret ncessaire dans l'tat de la chevalerie, des habits blancs pris l'imitation des nophytes comme le symbole de cette mme puret, un aveu sincre de toutes les fautes de sa vie, une attention srieuse des sermons o l'on expliquait les principaux articles de la foi et de la morale chrtienne...